1604

Fondation de l'île Sainte-Croix


Habitation de l'île Sainte-Croix, érigée en 1604

Dessin de l'Habitation de l'île Sainte-Croix, publié en 1613 dans Voyages de Champlain. Sources : Bibliothèque Nationale du Québec in http://www.bnq.qc.ca

Concession de l'Acadie à de Monts et fondation de l'île Sainte-Croix

Après la mort de Pierre CHAUVIN et d'Aymard de CHASTE en 1603 Pierre DUGUA de Monts obtient la commission royale pour la traite en 

1604 pour 10 ans. De Monts forme une compagnie avec des marchands de Rouen, Saint-Malo, La Rochelle et Saint-Jean-de-Luz et dispose de 

90 000L. Trois navires partent avec 120 hommes pour l'Acadie. On construit une habitation sur l'île Sainte-Croix dans la baie Française (Fundy).

L'hiver est désastreux.

*********

Sources : Canada-Québec, synthèse historique, pages 46-47. Lacoursière, Jacques et Vaugeois, Denis

1604

No

Navires

Tge

Maître

Proprio

Armateur

Provenance

Destination

Retour

279

La Bonne Renommée

150 Tx

Pierre DUGUA de Monts

 

Cie de Monts, Pierre DUGUA de Monts, MACAIN,GEORGES et autres

Havre-de-Grâce dép 7 mar

Acadie 6 mai, dép fin aoû 1604

France

280

« navire de Morel »

120 Tx

François GRAVÉ, lieutenant

 

idem

idem

Cap Canseau, côtes de l'Acadie,d. fin aoû 1604

idem

281

« navire de Foucques »

Guillaume FOUCQUES, capitaine

   

La Rochelle

Tadoussac,Cap Canseau, dép fin aoû 1604

idem

282

Le Don de Dieu

160 Tx

Timothée Le BARBIER, cap.

   

Honfleur

Canada

283

« baleinier basque »

       

Pays basque

Cap-Breton

Capturé par GRAVÉ

284 à 287

« navires basques »

       

idem

idem

idem

288

La Levrette

 

Pierre FRITOT dit Rossignol, capitaine

   

France

Acadie

Confisqué par GRAVÉ, conduit à Ste-Croix, Cap Canseau puis France

 

No

Membres d'équipage et passagers

Observations diverses

Sources

279

Membres d'équipage :
-
COMAN, Louis

- CRAMOLET, …

- DUGLAS, Guillaume

- THIMOTHÉE, …

Passagers arrivée :

- BIENCOURT (de), sieur de Poutrincourt

Départ du Havre-de-Grâce de deux navires à destination de l'Acadie et d’un troisième pour Tadoussac soit le 7 ou 9 mars ou le 7 ou 10 avril 1604 (il semble y avoir une grande confusion sur la date de départ : CHAMPLAIN parle du 7 avril, Marc LESCARBOT du 7 mars et l’historien Trudel écrit que l'éditeur Biggar donne raison au second. Tandis que Lanctôt parle du 9 mars et DCB dit que cette dernière date n'est que pour le premier navire, celui commandé  par François GRAVÉ. Puis l’historien Campeau dit que le premier navire est parti le 7 et le second le 10 avril mais par contre il donne le 7 mars aussi pour le second (1). Enfin dans une déclaration assermentée le 5 décembre 1605, DUGUA de Monts dit que le navire du capitaine MOREL, commandé par DUPONT, est parti le 10 avril (5) ) Quoiqu’il en soit à bord du premier navire, commandé par Pierre DUGUA de Monts, se trouvent Jean de BIENCOURT, sieur de Poutrincourt et aussi les pilotes CRAMOLET, Guillaume DUGLAS et Louis COMAN, ce dernier reçoit 66L en octobre 1604 « pour ses vacations et services en la terre et païs de l'Acadie ».

Sur les deux navires se trouvent 120 passagers, « artisans, soldats et autres », tant catholiques que calvinistes; un ministre huguenot et deux prêtres catholiques les sieurs Pierre DUBOSC-DOUYN dit Du Boulley, FOUGERAY de Vitray, GENESTOU et LAMOTTE dit Bourgjoly, N… d'ORVILLE. À titre personnel, CHAMPLAIN fait aussi partie du groupe. Le but est d'établir une colonie en Acadie. On s'était donné rendez-vous au Cap Canseau mais ayant rencontré des bancs de glace et de rudes tempêtes, de Monts met le cap sur Port-au-Mouton « plus au midy » et arrive à La Hève soit au début mai ou le 6 mai (2) ou le 8 mai (3). Attendant un signal au Cap Canseau (croix ou lettre attachée à un arbre mais de Monts a abordé plus au sud) GRAVÉ a retardé de trois semaines mais entre temps il part à la saisie de quatre navires basques qui font la traite défendue. Il dépouille les navires et en amène les maîtres prisonniers. De Monts établit sa colonie sur une petite île à l’embouchure de la rivière Ste-Croix où il fait construire une habitation fortifiée d’après les plans de CHAMPLAIN. Celui-ci explore les côtes dont la rivière Pentagouët (Penobscot) qu’il remonte 50 milles. De Monts renvoie tous ses vaisseaux en France à la fin août. Poutrincourt est à bord avec une riche cargaison de pelleteries.

L'hivernement sur l'île Sainte-Croix sera rude : la neige apparaît en octobre et dure jusqu’en avril. Il y a 35 victimes du scorbut sur 80 hivernants.

Acadie des origines, Lanctôt : 12

AG-ERNF : 87

APC, 15, 1967 in web Pionniers

Canada-Québec; Synthèse historique : 47

DBC, 1: 99, 300 (3) in web Pionniers

HC, Lanctôt, 1 : 126  in web pionniers

HCF, 1: 22, 54 (2)

HNF, 2: 19, 22, 25, 26

Mon. NF, Campeau 1 : 7, 68 (1) in web Pionniers

Nouveaux documents concernant Champlain et son époque : 107 (5) in web Pionniers

POUTRINCOURT in web DBC

280

Membres d'équipage :
- MOREL, capitaine

Un des trois navires commandés par de Monts. Arrivée au Cap-Breton début mai 1604 et à La Hève fin mai et retour fin août. Dans une déclaration assermentée le 5 décembre 1605, DUGUA de Monts dit que le navire du capitaine MOREL, commandé par DUPONT, est parti le 10 avril. (1)

François GRAVÉ, comme lieutenant de de Monts sur le second navire, avait la mission de se rendre à Canseau et le long du littoral acadien, pour « voir ceux qui contreviendroient aux défenses de sa Majesté ».

HC, Lanctôt, 1 : 126
in web Pionniers

HCF, 1 : 54
HNF, 2 : 22
Nouveaux documents concernant Champlain et son époque : 107 (1) in web Pionniers

281

 

Un des deux (1) ou trois (2) navires de de Monts, commandé par Guillaume FOUCQUES, partis de La Rochelle pour la traite de Tadoussac et ravitaillement au Cap Canseau.

HCF, 1 : 54 (2)
HNF, 2 : 19, 25 (1)

282

 

Web Michel Robert

283

 

Baleinier propriété de Basques

L'Acadie, Rumilly

284 à 287

 

Quatre navires capturés par GRAVÉ au Cap-Breton en mai 1604 en traite défendue

HNF, 2 : 26

288

 

En « traitte de peleterie contre les défences du Roy » en Acadie la Levrette, commandé par Pierre FRITOT dit Rossignol, est confisqué par GRAVÉ qui l’ajoute à la flotte. Il est conduit à Sainte-Croix puis à Canseau où GRAVÉ « le charge de ce qu’il y a encore de commodités pour l’habitation ». Le 27 octobre 1624 il passe procuration en France pour « l’adjucation et confiscation du ' navire de Rossignol ' ».

HNF, 2 : 26, 33, 39

                                        autres gens de mer et passagers de 1604

1605

Fondation de Port-Royal

Carte de Port-Royal

Habitation de Port-Royal

Carte de Port-Royal, publié en 1613 dans Voyages de Champlain.

Dessin de l'Habitation de Port-Royal, publié en 1613 dans Voyages de Champlain.

Sources : Bibliothèque Nationale du Québec in http://www.bnq.qc.ca


Fondation de Port-Royal et révocation du monopole de commerce

Un autre emplacement au sud de la baie Française dans un bassin bien protégé, jugé plus propice, est choisi à l'été 1605. On construit une nouvelle habitation à 

Port-Royal. Le deuxième hiver sera moins rude. La vie s'organise : grâce à la chasse on a constamment de la viande fraîche et CHAMPLAIN fonde son
Ordre de Bon Temps qui apporte de la joie à tous. Toutefois des marchands se plaignent du privilège de la traite et le monopole de
de Monts est révoqué en 1607. 

La traite redevient libre.

*********

Sources : Canada-Québec, synthèse historique, pages 46-47. Lacoursière, Jacques et Vaugeois, Denis

1605

No

Navires

Tge

Maître

Proprio

Armateur

Provenance

Destination

Retour

289

« navire de Gravé »

 

Frs GRAVÉ

Pierre DUGUA de Monts

 

France

Acadie 16 jun, dép sep

 

290

L'Archangel

 

WEYMOUTH

   

Angleterre

Pêche à l'île Monhegan, près Kenebec vers 25 jul

 

291

Le Saint-Étienne, de Saint-Malo

 

DesANTONS

   

Acadie vers 2 aoû

 

292

1605-4e

 

Hector NOURRY, marchand de Paris

Michel AULBIN, marchand de Rouen

idem

Acadie, traite

 

No

Membres d'équipage et passagers

Observations diverses

Sources

289

Passagers départ :

- ACOSTA, Mathieu

- BEAUMONT (de), …

- CHAMPLAIN (de), Samuel

- CRAMOLET, …

- DUBOSC-DOUYN dit DuBoulley, Pierre

- GENESTOU, …

- LAMOTTE dit Bourgjoly, ...

- ORVILLE (d’), N…

Pierre DUGUA de Monts ramène en France presque tous les survivants de l'hiver 1604-1605 de l’île Ste-Croix, dont Mathieu ACOSTA, de BEAUMONT, Samuel de CHAMPLAIN, CRAMOLET, Pierre DUBOSC-DOUYN dit Du Boulley, GENESTOU, LAMOTTE dit Bourgjoly et N… d’ORVILLE. Il laisse à Port-Royal sous le commandement de François GRAVÉ, quelques hommes dont FOUGERAY de Vitré.

On déménage à l'été 1605 à Port-Royal, jugé plus propice et une nouvelle habitation est construite. En septembre 1605 de Monts retourne en France, emmenant avec lui presque tous les survivants de l'hiver 1604-1605. Il laisse quelques hommes à Port-Royal sous le commandement de François GRAVÉ. Il ne reviendra jamais au Canada. Le deuxième hiver est moins rude, environ 10 morts.

Le 16 mars 1606 François GRAVÉ, comme lui a enjoint de Monts, part de Port-Royal à la recherche d’un site permanent plus au sud. Mais dès le lendemain l’embarcation de l’expédition s’échoue dans l’archipel du Grand Manan à cause du mauvais temps. Après une semaine d’attente à l’embouchure de la Sainte-Croix, c’est le retour à Port-Royal où GRAVÉ a une crise cardiaque. Le 9 avril GRAVÉ, pas encore remis, repart mais la barque est en pièces après un naufrage à la sortie du bassin de Port-Royal. CHAMPDORÉ est tenu responsable et emprisonné. Le 17 juillet GRAVÉ fait embarquer tout le monde pour le Cap Breton. On rencontre une chaloupe venant de Canseau annonçant la venue du Jonas qui est déjà à Port-Royal où l’on retourne.

DGAA (web)

HCF, 1 : 58

290

 

Navire de pêche anglais.

291

 

Navire commandé par Des ANTONS.

HNF, 2 : 39, 470

292

 

Pierre DUGUA de Monts est débouté à Paris le 28 juin 1606 par un arrêt du Conseil privé de sa demande en confiscation d'un navire et marchandises appartenant à Michel AULBIN, marchand de Rouen, en voyage de traite en Acadie l'année précédente, sous le nom d'Hector NOURRY, marchand de Paris, parce que le navire appartenait de fait à NOURRY.

APC, 15, 1967 in web Pionniers
Nouveaux documents concernant Champlain et son époque : 128-130 in web Pionniers

                                         autres gens de mer passagers de 1605

1606

Concession de l'Acadie

par Henri IV, roi de France à Poutrincourt

et

Concession du territoire côtier américain

par Jacques 1er, roi d'Angleterre

à la London Company et à la Virginia Compagny



L'Acadie, territoire contesté

Le 25 février 1606 Jean de BIENCOURT de Poutrincourt obtient du roi Henri IV la concession que de Monts lui a cédée, les droits de traite et de 

pêche contre la promesse d'établir des missionnaires et d'évangéliser les Amérindiens. Avec la révocation du monopole en 1607 il ne peut en profiter et

ne reviendra en Acadie qu'en 1610.

Le 20 avril 1606 le roi d'Angleterre Jacques 1er concède le territoire côtier américain à deux compagnies anglaises : la London Company et la Virginia

Company. La partie nord s'étend du 34e au 45e degré de lattitude nord recouvrant ainsi la plus grande partie de l'Acadie concédée par la France à 

Pierre DUGUA de Monts en 1604 soit du 40e au 46e degré de lattitude nord. La table pour de futurs conflits en Acadie entre les deux grandes

puissances était mise.

Des vaches en Acadie

Dans une lettre à son frère le 28 juin 1610 un nommé BERTRAND écrit que de Monts avait envoyé des vaches en Acadie deux ans et demi plus tôt (selon Trudel c'était avant ça : en 1606). La plupart mourront « faute de quelques femmes de village qui entendist le gouvernement d'icelles ». Il se plaint

d'ailleurs du manque de femme en Acadie.

*********

Sources : Canada-Québec, synthèse historique, pages 46-48. Lacoursière, Jacques et Vaugeois, Denis; Histoire de la Nouvelle-France,

vol. 2, page 56, 88, 89. Trudel, Marcel.

1606

No

Navires

Tge

Maître

Proprio

Armateur

Provenance

Destination

Retour

293

Le Jonas

150 Tx

Guillaume FOUCQUES, cap.;  Frs GRAVÉ, retour

 

Pierre DUGUA de Monts, Samuel GEORGES et MACAIN et autres négociants de La Rochelle

La Rochelle dép 13 mai

Port-Royal 27 jul., dép 28 aoû

 

294

La Bonne Renommée

100 Tx

Nicolas MOREL

   

Dieppe

Canada

 

295

Le Don de Dieu

 

   

France

Acadie

 

296

Le Saint-Étienne,

de Saint-Malo

 

DesANTONS

   

idem

 

297

L'Espoir en Dieu

 

 

Pierre DUGUA de Monts, BOYER et BELLOIS

France d. sep

idem

 

No

Membres d'équipage et passagers

Observations diverses

Sources

293

Membres d'équipage :
-
FLEURIOT, Olivier, pilote
- RALLEAU, …

Passagers arrivée :

- BIENCOURT (de), Charles

- BIENCOURT (de), sieur de Poutrincourt, Jean

- GRAVÉ, Robert

- LESCARBOT, Marc

Le 19 décembre 1605 en vue d’un nouveau voyage en 1606 de Monts signe un nouveau contrat avec les marchands Rochelois GEORGES et MACAIN et d,autres marchands de Rouen et de Saint-Malo. Il cède ses droits à Poutrincourt qui obtient du roi le 25 février 1606 sa concession avec les droits de traite et de pêche contre la promesse de coloniser. Il revient alors comme lieutenant-gouverneur de l’Acadie avec son fils de 14 ans Charles de BIENCOURT. Le pilote Olivier FLEURIOT, Marc LESCARBOT et RALLEAU secrétaire de Monts, font partie du voyage de même que Robert GRAVÉ. Le navire est commandé par Guillaume FOUCQUES et François GRAVÉ le commande au retour.

Le troisième hiver est beaucoup moins rude environ 10 morts. Probablement dû à l'apport constant de viande fraîche de la chasse au gibier.

AG-ERNF : 87
APC, 15, 1967 in web Pionniers
DGAA (web)

DGFQ : 561

HCF, 1 : 61, 65
Nouveaux documents concernant Champlain et son époque : 128-130 in web Pionniers

HNF, 2 : 54-56

POUTRINCOURT in web DBC

294

Le navire commandé par Nicolas MOREL va au Canada pour la traite.

Web Michel Robert

295

Membres d'équipage :
-
COUILLARD, Henri

Le pilote de navire Henri COUILLARD est sur le Don de Dieu en 1606. Il est renvoyé en Acadie par de Monts en septembre 1606 sur le navire l'Espoir en Dieu.

HCF, 2 : 54, 67, 153, 209, 469

296

Navire commandé par Des ANTONS.

HNF, 2 : 39, 470

297

Membres d'équipage :

- COUILLARD, Henri

Passagers arrivée :

- BOYER, Daniel

Le pilote de navire Henri COUILLARD est renvoyé en Acadie en septembre 1606 sur le navire l'Espoir en Dieu par les marchands Pierre DUGUA de Monts, BOYER (sans doute Daniel BOYER) et BELLOIS qui font de la contrebande pour leur compte personnel.

HCF, 2 : 54, 67, 153, 209, 469

autres engagés de 1606                         autres gens de mer et passagers de 1606                    émigrants de 1606

1607


No

Navires

Tge

Maître

Proprio

Armateur

Provenance

Destination

Retour

298

« navire de Saint-Michel »

Chevalier SAINT-MICHEL

   

Port-Royal 24 mai, traite à St-Jean

299

Le Jonas

150 Tx

François GRAVÉ

   

France

Port-Royal (Acadie) dép 3 sep

Roscoff 28 sep, St-Malo début oct

300

La Bonne Renommée

100 Tx

Jean Jacques SYMON

   

Le Havre

Canada, relâché à San Juan de Barrameda (Espagne)

301

Le Don de Dieu

120 Tx

Henri COUILLARD, capitaine

 

Corneille

de BELLOIS

idem

Canada

France avant 24 sep


No

Membres d'équipage et passagers

Observations diverses

Sources

298

Chevalier SAINT-MICHEL dirige une petite barque arrivée à Port-Royal le 24 mai 1607. Il annonce que le privilège de la traite est révoqué pour la libre concurrence.

HNF, 2 : 65, 468

299

Membres d'équipage :
-
ANGIBAUT de Champdoré, Pierre
- CHEVALIER, ...
- MARTIN, Nicolas

Passagers départ :

(sans doute dans ce navire)

- * BARGUIN, Simon

- * BIENCOURT (de), sieur de Poutrincourt, Jean

- * DESTREZ, Michel

- * DUBOSC-DOUYN dit Du Boulley, Pierre

- * DUVAL, Jean

- * ESNAULT, Antoine

- * ESTIENNE, …

- * FOUGERAY de Vitray, ...

- * GENSON, Michel

- * GRAVÉ, Robert

- * GUITTARD, François

- * HÉBERT, Louis

- * LESCARBOT, Marc

- * PUSSOT, Jean

- * RICHARD, Guillaume

Des marchands français se plaignent du tort que leur causent le monopole de la traite et en 1607 les autorités le retirent à la Compagnie de Pierre DUGUA de Monts avec ordre de rentrer en France en abandonnant l'habitation de Port-Royal. Parmi les membres d'équipage il y avait François GRAVÉ comme capitaine, Pierre ANGIBAUT de Champdoré comme pilote, CHEVALIER, comme capitaine, Nicolas MARTIN. Le sieur FOUGERAY de Vitray, Louis HÉBERT, Poutrincourt, Marc LESCARBOT, Jean DUVAL, Antoine ESNAULT, Pierre DUBOSC-DOUYN dit Du Boulley, le maître chirurgien ESTIENNE, Michel GENSON, Simon BARGUIN, Jean PUSSOT, Michel DESTREZ, Guillaume RICHARD, François GUITTARD et Robert GRAVÉ étaient sans doute dans ce navire au retour vers la France.

Canada-Québec; Synthèse historique : 47

DGFQ : 561

Épopée en Amérique, 3 : 45

HCF, 1 : 67, 68
L'Acadie des origines : 17

300

Membres d’équipage :

- BONNET, Antoine

- CAUMONT, Daniel

- Le TOURNOIS, Bertrand

Le capitaine Jean Jacques SYMON perd la vie dans un bâteau à Tadoussac. Le navire très endommagé doit relâcher à San Juan de Barrameda en Espagne après de furieuses tempêtes. Parmi les membres de l’équipage il y avait : Anthoine BONNET, Bertrand Le TOURNOIS et Daniel CAUMONT.

Web Michel Robert

301

Un arrêt du Grand Conseil, à Paris le 24 septembre 1607, condamne Corneille de BELLOIS à  payer à Pierre DUGUA et ses associés la valeur des pelleteries rapportées par le Don de Dieu, le navire commandé par le capitaine Henri COUILLARD, et 1500L de dommages-intérêts. Selon le site web de Michel Robert un navire nommé le Don de Dieu de 200 Tx commandé par Jehan VINCENT va du Havre à Tadoussac faire la traite en 1607. Est-ce le même navire ou un autre ?

APC, 15, 1967
Nouveaux documents concernant Champlain et son époque : 139-143 in web Pionniers

Web Michel Robert

                             

Code de couleur des navires

marchands français

royaux

cabotage

construits en Nouvelle-France

anglais

autres Européens

pêcheurs

en traite et/ou saisies

prises anglaises ou autres

aux Antilles et autres îles

à la baie d’Hudson et/ou au nord

corsaires, flibustiers et pirates

combats, captures et/ou mutineries

avaries, échouages, naufrages et tempêtes

maladies et/ou décès

Accueil

Haut de la page