Gabriel LALEMANT (Paris 1610 - Midland, Ontario 1649)

Les deux Pères jésuites Gabriel LALLEMANT et Jean de BRÉBEUF, martyrisés en 1649

ources : Serviteurs et servantes de Dieu en Canada, page 102. N.-E. Dionne in http://catalogue.banq.qc.ca/cap_fr.html

 

Flotte à Québec en 1646

 

La flotte est sous le commandement de Jean-Paul GODEFROY. Trudel mentionne aussi que le capitaine Jean POULET occupait un poste à bord d'un des navires. 

Les visiteurs de passage sont le Bénédictin apostat LAUBINIÈRE de Courtenay et un LAVALLÉE. Il identifie 73 immigrants sur 150.

 

Naufrage du brigandin pour Trois-Rivières

 

Le 21 novembre 1646 arrive à Québec la nouvelle du naufrage du « brigandin », cabotant de Québec à Trois-Rivières et contenant une bonne partie des choses nécessaires au

magasin et habitants des Trois-Rivières. Survenu le 6 novembre devant le Cap à l'Arbre (près de Champlain) huit hommes ont péri lors de ce naufrage. C'est « le plus grand

désastre qui fut encore arrivé en Canada », selon le Journal des Jésuites. On réussit heureusement à récupérer la majeure partie du chargement.

*********

Sources : Canada-Québec, synthèse historique, page 75-76. Lacoursière, Jacques et Vaugeois, Denis; Catalogue des immigrants, page 159.

Trudel, Marcel; Journal des Jésuites, Relations des Jésuites, vol. 28, page 244 in http://puffin.creighton.edu/jesuit/relations/

 
 
1646

 

No

Navires

Tge

Maître

Proprio

Armateur

Provenance

Destination

Retour

633

« navire pêcheur basque »

 

 

 

 

Pays basque

Tadoussac,pêche avant 15 juil

 

634

Le Saint-Joseph

300 Tx

J. DECOMBES

Nicolas DENYS

Nicolas DENYS

La Rochelle

Miscou, pêche

 

635

Le Saint-Sauveur ou le Neuf

 

Jean-Paul GODEFROY

 

 

idem

Qc 8 aoû,d 31 oct

 

636

« flibot de LaTour »

 

 

C. de ST-ÉTIENNE de LaTour

 

Acadie

Québec 8 aoû

 

637

Le Dauphin, d'Amsterdam

200 Tx

 

 

Emmanuel LEBORGNE

LR d après 16 jun

Port-Royal

La Rochelle 29 nov

638

La Notre-Dame

 

C. LEGARDEUR

de Tilly

Société Notre-Dame

Société Notre-Dame

La Rochelle

Québec 20 sep,

dép 31 oct

 

639

Le Cardinal

 

Pre LEGARDEUR de Repentigny

 

Les Habitants de la N.-F.

idem

Québec 23 sep,

dép 31 oct

 

640

Le Petit Saint-Christophe, de La Rochelle

50 Tx

I. RICHARD

A. MELOT

Olivier TARDIF pour Cie de la N.-F.

idem

Québec 17 oct,

dép  31 oct

 

641

« brigandin »

 

 

 

 

Québec

Trois-Rivières

Coulé 6 nov Cap à l'Arbre

 

No

Membres d'équipage et passagers

Observations diverses

Sources

633

 

15 juillet 1642 « nouvelles de Tadoussac d'un basque à la pêche : flotte près de là ».

RJ, 28 : 218

634

Passagers arrivée :

(prob. dans ce navire)

- * LAGORT, André

- * LAGORT, Étienne

Le 31 décembre 1645 Nicolas DENYS opère avec Emmanuel LEBORGNE pour l’envoi de navires en Acadie devant le notaire Teuleron de La Rochelle, commandé par J. DECOMBES.

 

Engagements pour trois ans au Canada à Nicolas DENYS, marchand de La Rochelle (Teuleron, notaire de La Rochelle). Ces engagés se sont probablement embarqués à bord du navire le Saint-Joseph :

- (243) 19 mars - André LAGORT, saulnier, de l’Île de Ré, et Étienne, son fils, 75L par an, aller et retour payés.

 

Le 9 septembre 1647 d'Aulnay, lieutenant général de l'Acadie, avise Nicolas DENYS qu’il le dépossède de sa colonie. Il fait aussi saisir un navire appartenant à la Cie de Miscou faisant la traite des fourrures dans le Golfe. C'est peut-être ce navire.

AG-ERNF : 79

AULNAY in web DBC

DBC, 1 : 516 in web Pionniers
RHAF, 4 : 490 ; 6 : 377-378
Teuleron 1646, 09/03 (LR)

635

Membres d'équipage :
-
MAZIER, Nicolas, maître
-
POULET, Jean, capitaine

Passagers arrivée :
(prob. dans ce navire)
- *
DARAN, Adrian
- *
DELAUNAY, Pierre

 

La flotte est sous le commandement de Jean-Paul GODEFROY, amiral, écrit Trudel. Le 6 août, jour de Ste-Marie-aux-Neiges, arrive à Québec le père jésuite DARAN dans un canot et M. DELAUNAY, commis de la Cie des Cents-Associés, lui dans une barque. Au soir du 8 août, paraissent le navire du capitaine POULET, appelé aussi le Navire neuf, et le « phlibot » de M. de LA TOUR, venant se réfugier, ils jettent l'ancre le lendemain matin. Nicolas MAZIER est maître à bord de ce navire.

Départ des vaisseaux le 31 octobre avec à leur bord le père jésuite QUENTIN, Robert HACHE, donné des Jésuites, M. de Maisonneuve, M. GIFFARD, M. TRONQUET mais le 4 novembre ils n'étaient encore qu'à 4 ou 5 «
lieues » de Québec. Heureusement ils eurent un vent favorable ce jour-là.

CI : 159
DGFQ : 307, 320, 494, 552, 1091
RHAF, 4 : 490
B 5657 1646, 18/07 (LR)
RJ, 28 : 218, 222, 240

636

 

Après sa défaite aux mains d'Aulnay en Acadie, Charles de SAINT-ÉTIENNE de La Tour se réfugie à Québec où il est logé au Château Saint-Louis. Son navire, un « phlibot », arrive le 8 août, en même temps que celui du capitaine POULET.

DBC, 1: 609 in web Pionniers
RJ, 28 : 222

637

Passagers arrivée :

(prob. dans ce navire)
- *
CHASTEAU, Barthélemy

- * LAMAISON, Jean

 

« Quittance après retour le 25 novembre ».

 

Engagements pour deux ans à Port-Royal à Emmanuel LEBORGNE, marchand banquier de La Rochelle, au nom du gouverneur de l’Acadie, aller et retour payés (Teuleron, notaire de La Rochelle). Ces engagés se sont probablement embarqués dans le navire le Dauphin :

- (245) 10 juin - Barthélémy CHASTEAU, armurier, de Mirebeau, 160L par an, dont 50L d’avance.

- (246) Jean LAMAISON, armurier, de Lectoure en Gascogne, 160L par an, dont 50L d’avance.

RHAF, 4 : 378, 490 ; 6 : 378
Teuleron 1646, 16 et 28/06 (LR)

638

Membres d'équipage :
-
LEGUIEN, Thomas, maître

Passagers arrivée :
-
CHOMEDEY (de), sieur de Maisonneuve, Paul

- LALEMANT, Gabriel

- MASSON, Pierre

 

Passagers départ :

(prob. dans ce navire)

- * CHOMEDEY (de), sieur de Maisonneuve, Paul

 

Thomas LEGUIEN est maître à bord de ce navire. DGFQ mentionne l’arrivée le 20 septembre du père jésuite Gabriel LALEMANT et du frère jésuite Pierre MASSON. Selon le Journal des Jésuites Maisonneuve est arrivé aussi le 20 septembre. Mais une lettre de Le ROYER de La Dauversière le rappelle d’urgence en France. Il se rembarque le 31 octobre sans doute dans le même navire, commandé par Charles LEGARDEUR de Tilly, et sans même pouvoir passer à Montréal.

 

CHOMEDEYPAUL in web DBC

DGFQ : 634, 786
RHAF, 4 : 490
B 5657 1646, 18/07 (LR)
RJ, 28 : 234

639

Membres d’équipage :

- POINTEL, Jean, maître

 

Passagers arrivée :

- LOISEAU, Catherine

- TROTTIER, Antoine

- TROTTIER, Gilles

- TROTTIER, Jean-Baptiste

- TROTTIER, Jules

- TROTTIER, Julien

- TROTTIER, Pierre

(prob. dans ce navire)

- * BOURSIER dit Desforges, Joseph

- * DESCHAMPS, Pierre

- * DOUCET, ...

- * DOUCET, Jean

- * DROUILLAR, Charles

- * ÉNARD, Gilles

- * GABOURY, Simon

- * GOÜAULT, Gaspard

- * GUYET, Jean

- * LAUBINIÈRE de Courtenay, …

- * QUENTIN, Claude

- * TOURMENTE, Pierre

Le 23 septembre est arrivé le navire de M. de Repentigny avec Jean POINTEL comme maître à bord. Il y a à bord le père jésuite QUENTIN et quelques hommes pour les Hurons : DESFORGES, Pierre TOURMENTE, un maçon, Jean GUIET, un menuisier, le frère Gaspard GOUAUT, apothicaire et le sieur de Laubinière, un jeune homme de la maison de Courtené, ce dernier s'est avéré toutefois être un escroc; de plus pour le service des Jésuites : Pierre DESCHAMPS laboureur, Simon GABOURY laboureur, Charles DROUILLAR et Gilles HENAR. Le maçon, Pierre TOURMENTE, arrivé en septembre 1646 était peut-être lui aussi dans ce navire.

M. de Repentigny est reconduit comme amiral, de même que les autres capitaines et aussi M. des Chatelets comme commis général sur les vaisseaux pour tous les achats.

Engagement pour trois ans à Pierre LEGARDEUR «
faisant pour les habitants de la Nouvelle-France » (Teuleron, notaire de La Rochelle). Cet engagé s’est probablement embarqué dans ce navire.

- (244) 1er mai - Jean DOUCET, maçon et tailleur de pierre, d’Ars en l’Île de Ré,100L par an, dont 60L d’avance, aller et retour payés, il sait signer. D’après Marcel Trudel il est venu avec son fils de prénom inconnu.

 

Jules TROTTIER, engagé le 4 juillet 1646 à La Rochelle à Pierre LEGARDEUR, s’embarque dans ce navire. Il vient avec sa femme Catherine LOISEAU et leurs quatre fils : Antoine, Gilles, Julien et Pierre. En juillet un autre fils Jean-Baptiste naît en mer.

DGFQ : 234, 339, 405, 517, 533
RHAF, 4 : 490
B 5657 1646, 18/07 (LR)
RJ, 28 : 230, 232, 234, 244
RJ in DGFC, 1 : 570

640

Passagers arrivée :
-
FRÉTAT (de), Amable

- LAVALLÉE, …

- TARDIF, Olivier

 

Passagers départ :

- COUILLARD, Louis

- GIFFARD, Charles

- JUCHEREAU, Jean

- JUCHEREAU, Nicolas

- LAVALLÉE, …

- LEGARDEUR, Jean-Baptiste

(prob. dans ce navire)

- * GIFFARD, sieur de Moncel et de Beauport, Robert

Le 17 octobre 1646 c’est l'arrivée à Québec de la barque du dernier navire attendu de France, celui d'Olivier Le TARDIF, arrêté en France par Repentigny, qui ne mit que 44 jours pour faire la traversée. Il est commandé par I. RICHARD. Selon DGFQ le père jésuite Amable de FRÉTAT est arrivé le 21 octobre.

 

Le 31 octobre les vaisseaux repartent de même que celui de Le TARDIF. À bord de ce dernier s'étaient embarqués un nommé LAVALLÉE  et aussi les fils de M. de Repentigny, Jean-Baptiste LEGARDEUR; de M. COUILLARD, Louis; de M. GIFFARD, Charles et les neveux de M. des Chastelets : Jean et Nicolas JUCHEREAU. Le Journal des Jésuites mentionne le 28 octobre 1646 sur ces fils de bonne famille : « Les fripons qui avaient fait milles frasques à l'autre voyage et on leur donnait à tous de grands appointements ». Robert GIFFARD qui séjourne en France en 1646-1647 s’est probablement aussi embarqué dans ce navire.

DGFQ : 444
RHAF, 4 : 490
Moreau 1646, 22/08 (LR)
RJ, 28 : 234, 238

641

Passagers départ :

(de Québec à Trois-Rivières)

- BASQUE, Jean

- CLIQUE dit Lafontaine, Jacques

- FIGEUX, Jacques

- FLEURY, Jean

- FOUGEREAUX, Jean

- GOÜAULT, Gaspard

- LASUE, Guillaume

- MÉCHIN, Jean

Le 6 novembre 1646 le « brigandin », cabotant de Québec à Trois-Rivières, fait naufrage devant le Cap à l'Arbre (près de Champlain). Gaspard GOÜAUT, apothicaire de Poitiers, donné des Jésuites pour la Huronie, « fort bon garçon », périt ainsi que sept autres hommes. Six d’entre eux étaient matelots, soit : Jean FLEURY, de Sedan; Jean FOUGEREAUX; Jacques FIGEUX, de Dieppe; Jean BASQUE, aussi charpentier de navire; Guillaume LASUE et Jean MÉCHIN, les deux aussi ouvrier; le dernier était soldat Jacques CLIQUE dit Lafontaine.

CI : 163

DGFQ : 419, 422, 435, 517

RJ, 28 : 244

 

                            autres immigrants de 1646                    autres soldats de 1646               autres émigrants de 1646

 

Charles de MENOU d'Aulnay, lieutenant général de l'Acadie

 

Après sa victoire sur LaTour le 16 avril 1645 au fort de la rivière Saint-Jean, d'Aulnay reçoit des félicitations des souverains de France. En février 1647 ils lui font parvenir

des lettres patentes le nommant lieutenant général de tout le pays, depuis le golfe St-Laurent jusqu'aux Virginies. D'Aulnay s’assurera de promouvoir ses intérêts en Acadie. Par

conséquent le 9 septembre 1647 Nicolas DENYS, établi depuis deux ans à Miscou, reçoit avis par d’Aulnay qu’il est dépossédé de sa colonie. Il fait saisir un navire appartenant

à la Cie de Miscou faisant la traite des fourrures dans le Golfe. Et de plus le 14 septembre 1647 le sergent Antoine BOISSEAU, agissant au nom d’Aulnay, saisit le fort Saint-

Pierre du Cap-Breton, fondé par les sieurs Jacques MILLET et René GUICHARD.

 

Les protestations de Maisonneuve et GIFFARD amènent le règlement de 1647

 

Dès sa première année la Compagnie des Habitants fait d’énormes profits et encore plus avec la traite de 1646 mais il y a aussi du mécontentement. La plupart des directeurs

sont apparentés entre eux et cherchent à s’avantager. Paul CHOMEDEY de Maisonneuve et Robert GIFFARD se rendent à Paris cette année-là protester contre les

agissements de la Compagnie. Le 27 mars 1647 un conseil de surveillance, le Conseil de Québec composé du gouverneur général, du gouverneur de Montréal et du supérieur des

Jésuites, est imposé par l’autorité royale. Il est chargé d’examiner les comptes de la Compagnie, d’adopter les règlements de la traite et tout autre règlement nécessaire au bien

du pays. Les bénéfices réalisés jusqu’alors profitaient pour environ 80 %  à une compagnie métropolitaine, après cela la situation s’est inversée. Ils se concentreront pour plus de

80 % entre  les mains des actionnaires de la Compagnie des Habitants.

 

Flotte à Québec en 1647

 

D'après le Journal des Jésuites le 21 juin M. de LESSARD, revenu de Tadoussac, s'est fait dire par le capitaine LEFEBVRE arrivé à l'île Percé que cinq navires s'en venaient. Trudel

ne sait pas si le Saint-François (ou Bon François) et la Marguerite sont venus à Québec mais le Cardinal commandé par Repentigny est venu lui. Le capitaine BONTEMPS

est présent et il y a un marchand de passage : Guillaume FENIOU. Il identifie 142 immigrants sur 150, dont 8 pour Montréal.

 

Le premier cheval à Québec

 

La Notre-Dame arrive le 25 juin à Québec avec le premier cheval que la Compagnie des habitants offre au gouverneur. Ce sera le seul cheval de la colonie pendant longtemps car

ce n'est pas avant 1663 qu'arriveront d'autres chevaux.

*********

Sources : Catalogue des immigrants, page 171. Trudel, Marcel; Dictionnaire biographique du Canada en ligne, Charles de MENOU d'Aulnay in http://www.biographi.ca/FR/index.html; Journal des Jésuites, Relations des Jésuites, vol. 30, page 182 in http://puffin.creighton.edu/jesuit/relations/

 

 1647

 

No

Navires

Tge

Maître

Proprio

Armateur

Provenance

Destination

Retour

642

Le Saint-Jean, hollandais

200 Tx

Pierre CORNELISEN, maître

 

Emmanuel LEBORGNE

La Rochelle

Rivière St-Jean (Acadie)

 

643

« navire du capitaine Lefebvre »

 

LEFEBVRE, capitaine

 

 

France

île Percé avant 21jun

 

644

La Notre-Dame

 

Olivier LETARDIF

Société Notre-Dame

Société Notre-Dame

idem

Tadoussac 20 jun, Québec

25 jun, dép 21 oct

 

645

Le Cardinal

 

Pre LEGARDEUR de Repentigny;

retour Ls d'AILLEBOUST

 

Pierre LEGARDEUR de Repentigny

idem

Québec 5 aoû, dép 21 oct

 

646

Le Bon François ou Saint-

François-Xavier, de Dieppe

90 Tx

Guillaume POULET, capitaine

 

idem

La Rochelle

Québec 6 aoû, dép 21 oct

 

647

La Marguerite, de La Rochelle

70 Tx

Hippolyte BOURGET

 

Pre LEGARDEUR de Repentigny

et Noël JUCHEREAU

idem

Québec 6 aoû, dép 20 aoû

 

648

L'Ange-Gabriel

 

 

 

 

 

Québec 6 aoû, dép 19 sep

 

649

Le Saint-Sauveur ou le Neuf

 

Jean-Paul GODEFROY

 

 

France

Québec 14 aoû, dép 21 oct

 

 

No

Membres d'équipage et passagers

Observations diverses

Sources

642

Passagers arrivée :

(prob. dans ce navire)

- * COSTER (de), Gilles

Charte-partie avec Pierre CORNELISEN, maître du navire le Saint-Jean pour un voyage en Acadie chez le notaire Teuleron le 7 avril 1647 à La Rochelle. Emmanuel LEBORGNE a fait d'autres transactions le 29 mars 1647 dont achat de navires, etc.

 

Engagement pour deux ans à Emmanuel LEBORGNE, marchand de La Rochelle, faisant pour Charles de MENOU d’Aulnay, chevalier, gouverneur et lieutenant-général pour le roi au pays de la Nouvelle-France, aller et retour payés (Teuleron, notaire à La Rochelle). Cet engagé s’est probablement embarqué dans le navire le Saint-Jean :

- (255) 16 avril - Gilles de COSTER, menuisier, de St-Nicolas, près d’Anvers en Belgique, il sait signer.

AG-ERNF : 142
RHAF, 4 : 491 ; 6 : 378
Teuleron 1647, 27/04 (LR)

643

 

21 juin « M. de LESSARD retournant de Tadoussac nouvelles apprises du capitaine LEFEBVRE arrivé à l'Isle Percé que 5 navires arrivaient »

RJ, 30 : 180

644

Membres d’équipage :

(p-ê dans ce navire)

- * GORRE, Charles

 

Passagers arrivée :

- BAILLOQUET, Pierre

- LEFAUCONNIER, Nicolas

(prob. dans ce navire)

- * CHOMEDEY (de), sieur de Maisonneuve, Paul

- * DUVIVIER, Adrienne

- * HÉBERT dit Jolicoeur, Augustin

- * HÉBERT, Jeanne

- * PIGNEAU, René

 

Passagers départ :
-
FRÉTAT (de), Amable

 

Le 20 juin le premier navire de la saison apporte à Tadoussac le père Pierre BILBOQUET de la province de Bordeaux et frère Nicolas FAULCONNIER, maçon. Ils arrivent le 25 juin à Québec avec le premier cheval que les habitants offrent au Gouverneur.


Charles GORRE, un matelot ivre se jette à la mer à Tadoussac et se noie en juillet 1647, selon la déclaration de MARSOLET le premier juillet 1647 (peut-être un matelot de ce navire).

Le 18 octobre de Maisonneuve, revenu de France sans doute dans ce navire, repart avec la « barque de Montréal ». Dans la Notre-Dame conduite par M. LE TARDIF s'est embarqué le père de FRÉTAT qui part avec la flotte le 21 octobre Messieurs NICOLET et Le PRIEUR se sont embarqués dans d'autres vaisseaux.

 

Engagement pour cinq ans à Augustin HÉBERT dit Jolycoeur, habitant de Montréal (Teuleron, notaire à La Rochelle). Cet engagé s’est peut-être embarqué dans le navire la Notre-Dame :

- (256) 2 mai - René PIGNEAU,  charpentier de grosses oeuvre, de La Roche-sur-Yon en Poitou, 75L par an, entretien et aller et retour payés.

 

Adrien HÉBERT dit Jolicoeur amène avec lui sa femme Adrienne DUVIVIER et leur fille Jeanne, née en France, tous probablement embarqués dans ce navire.

 

DGFQ : 444

RHAF, 6 : 378-379
RJ, 30 : 180,182, 188, 194

645

Passagers arrivée :

- QUENTIN, Claude

(prob. dans ce navire)

- * ARDOUIN, Anne

- * BADEAU, François

- * BADEAU, Jacques

- * BADEAU, Jean

- * BADEAU, Jeanne

- * DURUAU, Martine

- * PORCHET, ...

- * PORCHET, Pierre

 

Passagers départ :

- QUENTIN, Claude

- VIMONT, Barthelémi

(prob. dans ce navire)

- * FAVERY, Marie

- * LEGARDEUR, sieur de Repentigny, Pierre

Le Cardinal, commandé par Repentigny au départ de La Rochelle, jette l'ancre à Québec le 5 août. 

 

Engagements au père QUANTIN, jésuite (Teuleron, notaire de La Rochelle). Ces engagés se sont probablement embarqués dans le navire le Cardinal :

- (251 et 252) 12 avril - Pierre PORCHET, laboureur à bœufs, demeurant à La Rochelle, et de Martine DURUAU, sa femme, « comme métayers d’une des métrairies de la Compagnie à Québec ». Leur fille de prénom inocnnu les accompagnait.

- (253 et 254) 12 avril - Jacques  BADEAU, laboureur à bœufs et Jeanne ARDOUIN, sa femme, mêmes conditions, comme métayers. Le couple a sans aucun doute amené avec eux leurs trois enfants : François, Jeanne et Jean.

 

Le 1er août arrive à Québec une chaloupe annonçant l'arrivée des vaisseaux du moins de l'amiral au Bic. Le père QUENTIN arrive le 5 et le 6, deux navires de M. de Repentigny et d'un autre. Au retour pour la France le 21 octobre Louis d'AILLEBOUST commande comme général de la flotte. Il doit partir pour la France Maisonneuve lui a annoncé qu’il sera nommé gouverneur de La Nouvelle-France. Les pères QUENTIN et VIMONT s’embarquent avec lui dans le Cardinal. Pierre LEGARDEUR de Repentigny qui s'embarque pour la France est probablement lui aussi dans ce navire. Sa femme, Marie FAVERY, l'accompagne sans aucun doute dans le même navire.

CI : 171
DGFQ : 4, 39
RJ, 30 : 188, 194

RHAF, 6 : 378

 

646

 

Le 5 juin 1647 Pierre LEGARDEUR engage par charte-partie chez Teuleron, notaire de La Rochelle, Guillaume POULET, capitaine du navire le Bon François de Dieppe. 

 

Le père QUENTIN arrive le 5 et le 6, deux navires de M. de Repentigny et d'un autre.

AG-ERNF : 145
RHAF, 4 : 491
RJ, 30 : 188

647

Membres d’équipage :

(prob. dans ce navire)

- * DELZAUDY, Adam

 

Passagers arrivée :
(prob. dans ce navire)

- * CHAUDON, Philibert

- * DESCHAMPS, Marguerite

- * DROUET, Jacques

- * DUFOUR, Jean

- * DUTEIL, René

- * FRONDIÈRE, Raoullin

- * GUIMOND, Louis

- * HOUDE, Louis

- * HUAN, Martin

- * LANDE, Pierre

- * LOIGNON, Pierre

- * LOISEAU dit Grandinière, Jacques

- * MALENFANT, Jean

- * MARGAT, Jean

- * MERCIER, Julien

- * MONTCHEVREUIL (de), Pierre

- * PIAU, Pierre

- * POUPEAU, Jacques

- * POUPEAU, Jean

- * ROY, Jacques ou Jacob

- * TREMBLAY, Pierre

- * TRÉMOND, Daniel

- * TRUT, Mathurin
- *
VIGNERON, René

- * VISAGE, René

Engagements en 1647 à JUCHEREAU des Chastelets, selon son inventaire du 7 octobre 1649. Ces engagés se sont probablement embarqués dans la Marguerite :

- 1647 - Jean DUFOUR

- Louis HOUDE, du Perche.

 

Engagements à JUCHEREAU des Chastelets (liste Montagne). Ces engagés se sont probablement embarqués dans la Marguerite :

- 12 février - Jacques ou Jacob ROY, d’Orléanais, pour trois ans comme manœuvre à 100L par an.

- 17 février - Jacques POUPEAU, pour trois ans comme laboureur à 90L par an, sa femme Marguerite DESCHAMPS l’accompagnait avec leur fils Jean.

- 18 février - Daniel TRÉMOND, pour trois ans à 55L par an, plus pour une fois un habit.

- 25 février - Julien MERCIER, pour trois ans comme manœuvre à 75L par an, plus une seule fois une paire de souliers.

- 4 mars - Pierre LOIGNON, du Perche, pour cinq ans comme laboureur à 60L par an.

- 11 mars - René VIGNERON, du Perche, pour trois ans comme laboureur à 63L par an, plus pour une fois, un chaperon. 

- 19 mars - Pierre LANDE, du Perche, pour trois ans comme laboureur à 78L par an.

- 7 avril - Jacques LOISEAU dit Grandinière, du Perche, pour trois ans comme manœuvre.

- 8 avril - Pierre de MONTCHEVREUIL, pour trois ans comme sergetier à 80L par an, plus pour une seule fois une paire de souliers.

- 10 avril - Raoullin FRONDIÈRE, du Perche, pour trois ans à 90L par an plus pour une seule fois une paire de souliers.

 

Engagement pour servir Jean JUCHEREAU de Maure (liste Montagne). Cet engagé s’est probablement embarqué dans la Marguerite :

- 18 février - René DUTEIL, du Perche, pour 3 ans comme laboureur à 100L par an.

- Louis GUIMONT, pour 6 ans à 40L par an, plus pour une seule fois seulement une paire de souliers et un habit de serge de laine.

- Jean MALENFANT, pour 5 ans à 55L par an, plus pour une fois une paire de souliers.

- Pierre PIAU, du Perche, à 60L par an.

- René VISAGE, du Perche, pour trois ans à 50L par an, plus pour une fois, une paire de souliers. 

 

Engagements pour trois ans à Noël JUCHEREAU, sieur du Chastellier, procureur des habitants de la Nouvelle-France (Teuleron, notaire de La Rochelle). Ces engagés se sont probablement embarqués dans le navire la Marguerite :

- (247) 9 mars - Mathurin TRUT, laboureur, de Cognac, 65L par an, aller et retour payés, il sait signer.

- (248) 1er avril - Adam DELZAUDY, capitaine de navire, de St-Jean-de-Luz, présent à La Rochelle, 200L par an, aller et retour payés, il sait signer.

- (249) 5 mai - Jean MARGAT, scieur de long, de Sigogne, paroisse du Thou en Aunis, 60L par an, dont 30L d’avance.

- (250) Jacques DROUET, scieur de long, de La Jarne, 60L par an, dont 30L d’avance.

 

Engagements pour trois ans à Noël JUCHEREAU, sieur des Châtelets, pour le servir, et aller au pays de la Nouvelle-France, aller-retour payés et tenu aussi de les nourrir (Choiseau, notaire à Tourouvre). Ces engagés se sont probablement embarqués dans le navire la Marguerite :

- 9 avril - Martin HUAN, serrurier, 90L par an.

- Pierre TREMBLAY, fils Philibert, laboureur demeurant en la paroisse de Randonnai au lieu de la Filonnière, 75L par an.

 

Engagement pour trois ans à Noël JUCHEREAU, sieur des Châtelets, à 90L par an plus (pour une fois seulement) un manteau de bure estimé à 9L (liste Montagne). Cet engagé s'est probablement embarqué dans le navire la Marguerite :

- Philibert CHAUDON, du Perche.

 

Noël JUCHEREAU, sieur des Chastelets, a acheté aussi en 1647 chez Jean POUTRIZE, maître poudrier à La Rochelle, 4000 livres de poudre.

 

Le 6 juin 1647 Pierre LEGARDEUR, assisté de Noël JUCHEREAU, sieur des Chastelets, engage par charte-partie chez Teuleron, notaire de La Rochelle, Hippolyte BOURGET, maître du navire la Marguerite.


Le père QUENTIN arrive le 5 et le 6, deux navires de M. de Repentigny et d'un autre.

AG-ERNF : IX, 145

CI : 188

DGFQ : 361, 1094
Les Tremblay, Histoire d’un peuple : 29, 30

RHAF, 4 : 490 ; 6 : 378
Teuleron 1647, 06/06 (LR)
RJ, 30 : 188

648

Passagers départ :
-
BOUCHARD dit Dorval, Claude
- LAPLACE (de), Jacques
-
MACARD dit Champagne, Nicolas

- RICHARD, André

Le père QUENTIN arrive le 5 et le 6, deux navires de M. de Repentigny et d'un autre. Le 19 septembre, départ de l'Ange-Gabriel où se sont embarqués les pères LAPLACE et RICHARD, retournant à Miscou, et M. MACARD, commis de la Cie des Cents-Associés, et Dorval, sous commis.

RJ, 30 : 188, 194

649

Passagers arrivée :

- BONIN, Jacques

- BONNEMER, Florent

- GRESLON, Adrien

Le 14 août jette l'ancre devant Québec le navire de M. GODEFROY, où sont le père GRESLON et le frère BONNEMER. Selon Marcel Fournier (1) le père jésuite Jacques BONIN est arrivé le 14 août 1647 sans aucun doute sur ce navire.

DBBNF : 42 (1)

RJ, 30 : 190, 194

                                                                                                                                                                                                                                          autres immigrants de 1647                   autres émigrants de 1647                                                                                                                                                                                  

 

Louis d'AILLEBOUST de Coulonge et d'Argentenay,
gouverneur de Montréal de 1645 à 1647,
gouverneur et lieutenant général
de la Nouvelle-France de 1648 à 1651
(Ancy-le-Franc 1612 - Montréal 1660)

Marie-Catherine SIMON de Longpré,
dite Mère de Saint-Augustin
 (Saint-Sauveur-le-Vicomte 1632 - Québec 1668)

Guillaume VIGNAL,

Mr. Vignal est fait prisonnier à l'île de Pierre (brûlé et mangé le 27 octobre 1661 à la Prairie

(Saint-Aubin-des-Châteaux c 1621 - Montréal 1661)

 

Sources : http://www2.ville.montreal.qc.ca/archives/portraits/
en/cards/P0013.shtm

Sources : http://www.er.uqam.ca/nobel/r14310/Sulte/index.html

Sources : http://www2.ville.montreal.qc.ca/archives/500ans/

portail_archives_fr/rep_chapitre3/chap3_theme2_doc3_page1.html

 

Flotte conduite par le nouveau gouverneur à Québec en 1648

 

La flotte est sous la conduite du nouveau gouverneur et lieutenant général, Louis d'AILLEBOUST de Coulonges, troisième gouverneur de la Nouvelle-France. Le roi l'a

aussi nommé général de la flotte pour punir Repentigny mécontent de sa nomination au poste de gouverneur. Selon Trudel les Capucins Gabriel de JOINVILLE et Côme de

MANTES, venus d'Acadie sont de passage à Québec. D'après Bosher le marchand Pierre GAIGNEUR est aussi de passage à Québec. Trudel identifie 93 personnes sur peut-être

150 nouveaux immigrants, dont 6 pour Montréal.

*********

Sources : Catalogue des immigrants, page 159. Trudel, Marcel; Dictionnaire biographique du Canada en ligne, Pierre LEGARDEUR de Repentigny in http://www.biographi.ca/FR/index.html; Négociants et navires de commerce avec le Canada de 1660 à 1760, page 74. J.F. Bosher.

 

1648

 

No

Navires

Tge

Maître

Proprio

Armateur

Provenance

Destination

Retour

650

La Notre-Dame, de Miscou

 

Jacques PASQUIER

Nicolas DENYS

Nicolas DENYS

La Rochelle

Acadie, Miscou,  pêche

 

651

La Verve, de Middlebourg

 

ADRIANSEN

 

Emmanuel LEBORGNE

idem

Rivière St-Jean (Acadie)

 

652

Le Grand Cardinal

300 Tx

Louis d'AILLEBOUST de Coulognes arrivée;

Chs HUAULT de Montmagny retour

 

Noël JUCHEREAU, commis

général des habitants de la N.-F.

idem

Tadoussac 8 aoû, Qc 20

aoû, dép 23 sep

 

653

La Notre-Dame

 

Chs LEGARDEUR de Tilly (p-ê)

 

idem

idem

Québec 20 sep, dép 22 oct

 

654

L1e Saint-Sauveur ou le Neuf

 

 

 

idem

idem

idem

 

654

« phlibot »

 

 

 

 

France

Québec 20 sep, dép 23 sep

 

655

Le Saint-Georges

70 Tx

Adam DELZAUDY (p-ê)

Comte du Dognon

idem

La Rochelle

Tadoussac avant

21 sep

 

 

No

Membres d'équipage et passagers

Observations diverses

Sources

650

 

Engage Jacques PASQUIER le 5 mars 1648 par charte-partie pour un voyage en Acadie et à la côte de Miscou, devant le notaire Teuleron de La Rochelle.

AG-ERNF : 79

RHAF, 4 : 491
Teuleron 1648, 05/03 (LR)

651

Passagers arrivée :
- BUGARET, Bernard

Le 16 mars 1648 Emmanuel LEBORGNE frettement de navire avec Jacob JANSENN et le 24 mars 1648, « BUGARET, demeurant au lieu du Mas, en Agenois, s'engage envers Emmanuel LEBORGNE, à partir pour l'Acadie » et enfin par devant le même notaire, Teuleron de La Rochelle, il engage par charte-partie avec ADRIANSEN pour un voyage à l' Acadie et à la rivière St-Jean le 1er mai 1648.

AG-ERNF : 42, 142
RHF, 4 : 491
Teuleron 1648, 24/03 et 01/05 (LR)

652

Membres d'équipage :
- GODEFROY, Jean-Paul

 

Passagers arrivée :

- AILLEBOUST (d’), sieur des Musseaux, Charles-Joseph
(prob. dans ce navire)
- * BIRON, Pierre

- * COLINET, Pierre

- * LAMANNE, François

- * LERICHE, Anne

- * OLIVEAU, Pierre

- * SIMON de Longpré, Marie-Catherine

- * THOMAS, Jeanne
- * VIMONT, Barthelémi

(p-ê dans ce navire)

- * FAVERY, Marie

- * LEGARDEUR de Repentigny, Pierre

 

Passagers départ :
- LYONNE (de), Martin



Le 8 août arrive à Tadoussac le navire de Louis d'AILLEBOUST de Coulonges, le nouveau gouverneur général et général de la flotte. Il amène son neveu Charles-Joseph d’AILLEBOUST des Musseaux. Les lettres de France sont apportées à Québec par un chirurgien nommé BÉLANGER, sans doute Noël BÉLANGER. Le 20 août M. d'AILLEBOUST mouille devant Québec ou il est reçu gouverneur. La veille étaient arrivées probablement dans ce navire les trois religieuses hospitalières : Anne LERICHE, dit Mère Anne de l'Assomption, de Dieppe; Jeanne Thomas, dit Mère de Saint-Agnès de Saint-Paul, de Vienne et la soeur Marie-Catherine SIMON de Long-Pré, dit Mère de Saint-Augustin de la maison de Bayeux avec le père VIMONT et un garçon COLINET; de même un nommé Pierre OLIVEAU, meunier et Pierre BIRON.
François LAMANNE « arrivé sur le premier navire » d’après les registres de Québec, sans doute ce navire, y est inhumé le 21 août 1648.

 

En mai 1648 gravement atteint lors d'une épidémie s'étant déclarée sur le navire (peut-être celui-ci) qui le transporte en Nouvelle-France Pierre LEGARDEUR de Repentigny succombe rapidement, « le corps demy couvert de taches de pourpre noire, larges comme des doubles ». Sa femme, Marie FAVERY, l'accompagne sans aucun doute dans le même navire.

Le 23 septembre repart le navire amiral commandé par M. de Montmagny et comme contrôleur général M. GODEFROY, et amiral au retour (en 1649). Le même jour part le phlibot avec le père Martin LYONNE.

CI : 128, 129, 191
DGFQ : 105, 1050, 1079
LEGARDEURPIERRE in web DBC

RHAF, 4 : 491
Michelon 1648, 01/07 (LR)
RJ, 32 : 98, 104, 113, 115

653

Passagers arrivée :
- VIGNAL, Guillaume

(prob. dans ce navire)

- * CLOUTIER, Zacharie

- * ÉMARD, Barbe

- * ÉMARD, Madeleine

- * MICHEL, Olivier

- * TARDIF, Olivier

Le 13 septembre c'est l'arrivée à Québec de M. de Tilly et de M. VIGNAL, prêtre des Ursulines dans une chaloupe (Charles de Tilly commandait peut-être la Notre-Dame). Ce navire jette l'ancre à Québec le 20 septembre. Les deux derniers vaisseaux, la Notre-Dame et le Saint-Sauveur, repartent le 22 octobre.

Olivier LETARDIF, « capitaine commandant de navire et commis général de messieurs de la Compagnie de la Nouvelle-France », épouse à St-Barthélémi de La Rochelle en 1648 Barbe AYMARD, veuve de Gilles MICHEL. Il ramène au pays la même année sa femme et son beau-fils, Olivier MICHEL, probablement dans ce navire; de même que sa belle-soeur Madeleine ÉMARD et le mari de celle-ci Zacharie CLOUTIER.

AG-ERNF : 154

RHAF, 4 : 491
Michelon 1648, 01/07 (LR)
RJ, 32 : 102, 104

654

Passagers départ :
- LIÉGEOIS, Jean

 

Le 21 septembre le Saint-Sauveur et le phlibot , apportant la décharge de frégate du Comte d'Oignon, mouillent à Québec. Les deux derniers vaisseaux, la Notre-Dame et le Saint-Sauveur, repartent le 22 octobre. Le frère LIÉGEOIS a embarqué dans le dernier navire.

RHAF, 4 : 491
Michelon 1648, 01/07 (LR)
RJ, 32 : 104

655

 

Le 21 septembre le Saint-Sauveur et le phlibot , apportant la décharge de frégate du Comte d'Oignon, mouillent à Québec. Le 23 septembre repart le navire amiral commandé par M. de Montmagny et comme contrôleur général M. GODEFROY, et amiral au retour. Le même jour part le phlibot avec le père Martin LYONNE.

RJ, 32 : 104

656

 

Le 21 septembre le Saint-Sauveur et le phlibot , apportant la décharge de frégate du Comte d'Oignon, mouillent à Québec. Le navire est peut-être commandé par Adam DELZAUDY, engagé en 1647 pour trois ans par JUCHEREAU, comme capitaine de navire.

RHAF, 4 : 491; 6 : 378

Teuleron 1648, 05/06 (LR)

RJ, 32 : 104

 

                             autres engagés de 1648                 autres immigrants de 1648              autres soldats de 1648             autres émigrants de 1648

                                            

Code de couleur des navires

marchands français

royaux

cabotage

construits en Nouvelle-France

anglais

autres Européens

pêcheurs

en traite et/ou saisies

prises anglaises ou autres

aux Antilles et autres îles

à la baie d’Hudson et/ou au nord

corsaires, flibustiers et pirates

combats, captures et/ou mutineries

avaries, échouages, naufrages et tempêtes

maladies et/ou décès

 

Accueil

Haut de la page