Répertoire des administrateurs de Carpentier à Damien

des origines à 1699

 

Administrateurs

 

Notes biographiques

Voyages

Navires

An

Destination

** CHAMPFLOUR (de), François

(…), de v. Paris, Île-de-France (branche parisienne d’une famille originaire de Clermont-Ferrand en Auvergne); noble; selon Trudel, arrivé en 1639 avec ses deux fils : Amable et François; commandant de Trois-Rivières décembre 1639 à août 1642, puis gouverneur jusqu’en septembre 1645; commandant du fort Richelieu août 1642 à décembre 1643 pour contenir les Iroquois; en juillet 1645 reçoit les ambassadeurs agniers, puis la paix est signée; repassé en France 24-10-1645 avec ses deux fils : Amable et François, pour régler ses affaires à Paris et revenir mais ne revient pas; en 1649 vend à Jacques LENEUF de La Poterie son fief concédé par les Cent-Associés à Trois-Rivières; sait signer. (CI : 82; DGFQ : 221; François de CHAMPFLOUR in web DBC)

---

---

1639

1645

Québec

France

CHAMPLAIN (de), Samuel

(Antoine CHAMPLAIN (CHAPELEAU), capitaine de la Marine, m vers 1572 La Rochelle avec Marguerite Le ROY), n été 1574 Brouage, ar. et év. Saintes, Saintogne (Charente-Maritime) b 13-08-1574 Temple St-Yon, La Rochelle; d 25-12-1635 Québec (65 ans); sait signer; noble; lieutenant général de la Nouvelle-France du 15-10-1612 au 20-07-1629; gouverneur de la Nouvelle-France du 23-05-1633 à sa mort; en 1598 il se serait embarqué avec les troupes espagnoles de Port-Blavet en Bretagne jusqu’en Espagne et de là jusqu’aux Indes occidentales, un voyage de deux ans et demi; en 1603, géographe, voyage d’exploration dans la Bonne Renommée et remonte jusqu'au Sault St-Louis sur l'île de Montréal; en 1604 explore les côtes jusqu'à la rivière Pentagouët qu'il remonte 50 milles, premier hivernement sur l'île Sainte-Croix; en 1605 passé en France dans le « navire de Gravé »; en 1608 fondation de Québec et construction de l'abitation, complot pour tuer CHAMPLAIN, premier hivernement à Québec; séjourne en France 1609-1615, 1616-1620, 1624-1626, 1629-1633; en 1610 retour à Québec dans le « navire de Desmarais », puis repassé en France dans la Loyale; en 1611 voyage aller-retour dans le « navire de Gravé »; en 1613 voyage aller-retour dans le « navire de Gravé »; en 1615 retour à Québec dans le Saint-Étienne, séjourne chez les Hurons cinq mois en juillet 1615 à la baie Georgienne avec Étienne BRÛLÉ; en 1616 passé en France dans le « navire de Gravé »;  en 1617 voyage aller-retour et embarqué dans le Saint-Étienne; en 1618 voyage aller-retour dans le « navire de Gravé »; en 1619 il est destitué par la Cie et remplacé par François GRAVÉ; en 1620 retour à Québec avec sa femme et embarqués dans le Saint-Étienne; en 1624 passé en France dans le « navire de Gravé » avec sa femme et son beau-frère Eustache BOULLÉ; en 1626 retour à Québec dans la Catherine ou la Saint-Catherine; en 1629 retour à Québec probablement dans l'Hélène mais la prise de Québec par les KIRKE le force à retourner à Dieppe; devait revenir en 1630 avec le chevalier de Montigny, mais le voyage est annulé; en 1632 commande le « navire de Samuel de Champlain » et fait un voyage au fort Ste-Anne au Cap-Breton pour y travailler à remettre le fort en meilleur état, comme s'il pouvait servir d'alternative si la Cie ne pouvait recouvrer Québec, pense l'historien Lucien Campeau; en 1633 commande le Saint-Jean, troisième hivernement à Québec jusqu'à sa mort, établit le fort Richelieu; en 1634 envoie LAVIOLETTE fondé Trois-Rivières; m 30-12-1610 St-Germain-l'Auxerois de Paris (ct 27 au Châtelet de Paris) avec Hélène BOULLÉ; famille établie à Québec; aucun enfant. (CI : 26, 27; DGFQ : 221; FO : no 240788; HNF, 1 : 60; RJ; Samuel de CHAMPLAIN in web DBC)

---

La Bonne Renommée

---

« navire de Gravé »

---

« navire de Gravé »

« navire de Desmarais »

La Loyale

idem

idem

Le Saint-Étienne

« navire de Gravé »

Le Saint-Étienne

« navire de Gravé »

Le Saint-Étienne

« navire de Gravé »

La Catherine ou

Saint-Catherine

L'Hélène

« navire de Montigny »

« navire de Samuel de Champlain »

Le Saint-Jean

1598

1603

1604

1605

1608

1609

1610

1610

1611

1613

1615

1616

1617

1618

1620

1624

1626

 

1629

1630

1632

1633

Indes occidentales

Tadoussac

Acadie

France

Québec

France

Québec

France

Québec, France

idem

idem

France

Québec, France

idem

idem

France

Québec

 

France

Québec

Fort Ste-Anne

(Cap-Breton)

Québec

* CHARTIER, sieur de

Lotbinière, Louis-Théantre

(René et f Françoise BOURCIER), n vers 1612 Paris, réside Île St-Louis, paroisse Notre-Dame, v. Paris, Île-de-France; d en 1688 France (DCB); noble; frère de René, prêtre; selon DGFQ arrivé 20-09-1646 Québec (confondu avec le bénédictin  LAUBINIÈRE de Courtenay); d’après Trudel, 39 ans de Paris, arrivé en 1651 avec sa femme et leurs deux enfants : René-Louis et Marie-Françoise; probablement arrivé 13-10-1651 Québec avec Jean de LAUZON (parent avec sa femme); première mention : conseil de famille 26-03-1652; 28 ans en 1641; procureur fiscal de la Sénéchaussée de Québec automne 1651 à 1656, lieutenant général et civil et criminel de la Sénéchaussée de Québec 1656-1663; procureur général du Conseil souverain 24-09-1664 au 06-12-1666, lieutenant général civil et criminel de la Prévôté de Québec 01-05-1666 au 25-10-1677, substitut 13-01-1670 au 29-05-1674; achat avec Jean MOYEN de la seigneurie de la Rivière-du-Sud 10-01-1654; vend sa moitié à Jean de LAUZON; séjourne en France 1655-1657 (Trudel) et 1659-1660; en 1659 embarqué dans le Saint-André de La Rochelle (Journal 1659, RJ, 45 : 116); selon André Vachon (DBC) son premier voyage en France est en 1659 pour régler une affaire de succession familiale; repassé en France en 1677 encore pour la même succession et y serait demeuré; sait signer; m ct 06-08-1641 Lorimier et Nourry (notaires du Châtelet de Paris) avec Marie-Élisabeth DAMOURS; famille établie à Québec; 2 enfants. (CI : 238; DGFQ : 234; Louis-Théantre CHARTIER in web DBC; RJ, 45 : 116) 

---

---

---

Le Saint-André,

de La Rochelle

---

---

1651

1655

1657

1659

1660

1677

Québec

France

Québec

France

Québec

France

** CHAVIGNY de Berchereau, François

(…), n vers 1615 Créancey, ar. Chaumont, Champagne (Haute-Marne); d 1651 en mer en route pour la France; noble; selon Trudel, de Champagne, arrivé en 1641 avec sa femme; d’après DGFQ arrivé avant 1640; cité 15-04-1641 La Rochelle (engagement); un des directeurs de la Communauté des Habitants en 1645; lieutenant du gouverneur HUAULT de Montmagny en 1645; membre du Conseil de Québec 05-03-1648; concession de la seigneurie de Deschambault (ou Chavigny) 04-12-1640, augmentée 16-04-1647, réunie au domanie et reconcédée à sa veuve 01-03-1652; concession de l’arrière-fief Beaulieu dans l’Île d’Orléans 29-03-1649, reconcédée à sa 01-03-1652 et hérité par Jacques GOURDEAU, fils 22-02-1692; repassé en France en 1651 pour se faire soigner mais meurt en mer; sait signer; m vers 1640 en France avec Éléonore de GRANDMAISON; famille établie à Québec; 6 enfants. (CI : 102; DGFQ : 242; Éléonore de GRANDMAISON in web DBC; RHAF, 4 : 222)

---
---

1641

1651

Québec

France

* CHOMEDEY, sieur de Maisonneuve, Paul

(Louis, sieur de Chevanne, Germanoy, Maisonneuve, Chaurons et Bourg-de-Partie et Marie de THOMELIN), n 13 b 15-02-1612 Manoir Neuville-sur-Vannes, ar. et év. Troyes, Champagne (Aube); d 09 s 10-09-1676 St-Étienne-des-Monts, v. Paris; soldat en Hollande à 13 ans, officier; membre de la Société Notre-Dame qui le choisit pour la conversion des « Sauvages » en l’île de Montréal; noble, 29 ans, arrivé 20-08-1641 Québec; en 1641-1642 hiverne à Sillery avec les autres immigrants pour Montréal; arrivée 17-05-1642 Montréal; fondateur et premier gouverneur de Montréal du début au 23-10-1665; lieutenant général et civil et criminel de Montréal de 1648-1663; repassé en France dans la Notre-Dame 24-10-1645 après la mort de son père, laisse le commandement à Louis d’AILLEBOUST; revient 20-09-1646 dans la Notre-Dame mais La Dauversière le rappelle en France; repassé en France 31-10-1646 sans doute dans la Notre-Dame sans passer par Montréal; hiver 1646-1647 se rend à Paris avec Robert GIFFARD se plaindre des abus des directeurs de la Communauté des Habitants; en 1647 refuse le poste de gouverneur de la Nouvelle-France et propose Louis d’AILLEBOUST; revient sans doute 25-06-1647 Québec dans la Notre-Dame; repassé en France 13-10-1651 dans le Passemoy de Hornen pour ramener des soldats-ouvriers avec les 22 000L données par Jeanne MANCE, laisse le commandement à Charles d’AILLEBOUST des Musseaux; revient 20-09-1653 Québec dans le Saint-Nicolas avec 103 colons; repassé en France en 1655 pour ramener des prêtres; revient 29-09-1657 dans le « vaisseau nantois » avec trois Sulpiciens; crée 27-01-1663 la milice de la Sainte-Famille; en 1665 ordre apporté par TRACY de renter en France, repassé en France 23-10-1665. (CI : 107; DGFQ : 251; RJ, 27 : 78, 238; Paul de CHOMEDEY in web DBC; RAPQ, 41 : 80)

---

Notre-Dame

idem

idem

idem

Le Passemoy, de Hornen

Le Saint-Nicolas

---

« vaisseau nantois »

---

1641

1645

1646

1646

1647

1651

1653

1655

1657

1665

Québec

France

Québec

France

Québec

France

Québec

France

Québec

France

** COURSERON, Gilbert

Origine inconnue; à Québec en 1621, lieutenant de prévôt, il assiste à une assemblée de délibération, la première, sur les affaires de la colonie; choisit pour faire partie de l'administration judiciaire. (HNF, 2 : 281, 288)

---

1621

Québec

 

 

Retour à Recherche

 

Haut de la page