Autres engagés et gens de métier de 1642

Engagements pour 3 ans au sieur Pierre PRÉVOST, commis de MM. de la Compagnie de la Nouvelle-France pour le sieur de CHAUVIGNY, écuyer, étant audit pays (Teuleron, notaire à La Rochelle). On ne sait dans quel navire ces engagés se sont embarqués :

- (46) 2 avril - Jacques BODIN, de La Rochelle, laboureur « pour labourer la terre et couper du bois », 75L par an dont 37L d’avance.
- (47) 16 avril -
Jean DOGUET, demeurant au faubourg Saint-Éloi de La Rochelle, laboureur, charpentier et matelot, 69L par an dont 34L d’avance.

Engagements pour 3 ans à Antoine CHEFFAULT, sieur de la Renardière, un des directeurs de la Compagnie de la Nouvelle-France (Teuleron, notaire à La Rochelle). Archange Godbout mentionne que Nicolas DENYS loge dans sa maison de La Rochelle les colons engagés par CHEFFAULT (ct 06-04-1642 Teuleron, notaire de La Rochelle). On ne sait dans quel navire ces engagés se sont embarqués :

- (48) 6 avril - Pierre GIRARD, de La Rochelle, charpentier de maison  « tant pour bastir maisons qu’aux ordres du gouverneur », 120L par an, dont 60L d’avance.

- (49) Jean BOUSQUET, de La Rochelle, maître serrurier et arquebusier « pour travailler tant de sa vocation qu'à toutes les choses », 120L par an dont 50L d'avance, il sait signer.                                                                                                             
- (50)
Élie GRIMARD, de La Rochelle, charpentier de maison, 100L dont 50L d'avance, il sait signer.
- (51)
Léger ORANGEZ, né à Civray en Poitou, maître serrurier, 96L dont 48L d’avance.                                                   

- (52) François VERDON, de La Rochelle, maître boulanger « pour faire et cuire le pain », 90L dont 45L d'avance, il sait signer. 

- (53) Méry CAILLOTEAU, des Gonds près de Saintes, « pour aller labourer la terre, couper du bois », 48L.       

- (54) Élie PADIOLET, de La Rochelle, pour aller labourer la terre et couper du bois, 66L.
- (55)
Guillaume BENASSIS, de La Rochelle, maçon, 100L dont 50L.
- (56)
Jean SAUVAGET, de La Rochelle, laboureur, 100L dont 75L d'avance, il sait signer.
- (57)
Jacques de CASSA, de La Rochelle, maçon, 100L dont 50L d'avance, il sait signer.
- (58)
Pierre THIBAULT, de La Rochelle, laboureur, 100L.
- (59) 8 avril -
Jean DESCHAMPS, de La Rochelle, laboureur à boeufs, 66L.
- (60)
Étienne BOURSIER, de La Rochelle, laboureur à boeufs, 75L.
- (61) 9 avril -
Jacques TASSIN, de La Rochelle, boulanger « pour son métier », 90L dont 45L d'avance, il sait signer.
- (62)
Jean MORIN, né à Temple, paroisse de Rouillac en Angoumois « pour labourer » , 66L dont 33L d'avance.
- (63)
Jean BIDET, demeurant à Aytré en Aunis, laboureur  « pour labourer », 75L.
- (64)
Pierre GIRARD, de la Rochelle, charpentier « pour labourer », 75L. (Ce nom apparaît deux fois sur la liste. Voir no 48)
- (65)
Denis BORDAT, de La Rochelle, matelot et charpentier, 100L dont 50L d'avance.
- (66)
Nicolas GARNIER, de la Rochelle, laboureur, 66L dont 33L d'avance.
- (67)
Claude HOUSSAS, du bourg de Foudon près le Pont-de-Cé, laboureur « pour labourer », 66L dont 33L d’avance.
- (68) 11 avril -
Jean PEISSARD, né à Bourdeilles en Périgord, laboureur « pour labourer », 66L dont 33L d'avance.
- (69)
Antoine DENYS, de Cellettes en Angoumois, laboureur, 80L dont 41L et 10S d'avance
- (70) 14 avril -
Claude BLONDEL dit Dunkerque, né à Fécamp en Normandie, matelot, comme matelot, 150L dont 50L d'avance.
- (71)
Abraham MUSSY, né à Gendré, serrurier et armurier, pour aller à l'habitation de Miscou, 2 ans, 100L dont 50L d’avance, il sait signer.
- (72) 16 avril -
François GOUIN, de Jouy, près Loudun, laboureur, pour aller à l'habitation de Miscou, 2 ans, 66L dont 33L d'avance.
- (73) 31 mars -
Marc FOUQUET, de Gouriole en Poitou, laboureur, 72L dont 36L d'avance.
- (74) 19 avril -
Nicolas CHAIGNEAU, de La Rochelle, laboureur, 72L dont 36L d'avance.
- (75) 23 avril -
Louis AUDOUIN, de La Rochelle, laboureur, 69L dont 39L et 10S d'avance.
- (76)
Jean FRANCHETTEAU, de La Rochelle, maçon et laboureur,  60L dont 36L d'avance.
- (77)
Guillaume PRADEAU, de La Rochelle, laboureur et maçon, 60L dont 36L d'avance.
- (78) 28 avril -
Gabriel BOUCHARD, de la Rochelle, charpentier, 110L dont 55L d’avance..
- (79) 1er mai -
Louis BARDON, de St-Jean-d'Angély, tonnelier, faucheur et laboureur, pour son métier de tonnelier, 70L dont 40L d'avance.
- (80) 14 mai - 
Jean CALLEMONT, de Dieppe, matelot pour servir à naviguer, 120L dont 60L d'avance.
- (81) 15 mai - 
Jean GAFFY, « du lieu de Dhaudière, en Bretagne », matelot, 60L.
- (82)
Nicolas HOUDINAN, de St-Malo, matelot, 126L dont 90L d'avance.
- (83) 16 mai -
Antoine PAVAILLON, de la Rochelle, laboureur, 66L dont 33L d'avance.
- (84)
Hilaire BONJEU, du lieu de Chandaux, en Poitou , laboureur, 66L  dont 33L d'avance.
- (86)
Jean BAUDRAN, de St-Malo, matelot, tresnier et canonnier, « pour servir à naviguer et gouverner l'artillerie », 144L dont 120L d'avance.
- (87)
Gaspard GAMOL, de Toulon en Provence, matelot « pour servir à naviguer », 140L dont 75L d’avance.
- (88)
Pierre QUATRE-VAUX, de St-Maximin en Provence, matelot « pour servir à naviguer », 60L dont 30L d'avance.
- (89)
Paul BROSSAR dit La Fortune, de la Rochelle, soldat, pour servir comme soldat, 80L dont 40L d'avance, il sait signer.
- (90)
Pierre BOUCQUET, de Chagnollete, paroisse de Dompierre en Aunis, laboureur, 50L dont 30L d'avance.

Engagements pour 3 ans à Antoine CHEFFAULT, sieur de la Renardière, faisant pour le sieur de CHAUVIGNY, écuyer en Nouvelle-France (Teuleron, notaire à La Rochelle). On ne sait dans quel navire ces engagés se sont embarqués :

- (91) 17 mai - Louis MESNARD, de La Rochelle, laboureur et charpentier, « pour labourer la terre et faire son métier », 80L par an dont 30L d’avance.

Engagements pour trois ans à Emmanuel LEBORGNE, marchand à La Rochelle, procureur de Monsieur Charles de MENOU, sieur d’Aulnay, lieutenant pour le roi en Acadie (Teuleron, notaire de La Rochelle). On ne sait dans quel navire ces engagés se sont embarqués :

- (92 et 93) 3 septembre - Jean GARNIER et Jacques MERLET, de La Rochelle, maîtres maçons et tailleurs de pierre pour travailler à leur métier, 150L par an.

Sources : AG-ERNF : 79; DGFQ : 82, 215-216, 467; RHAF, 6 : 224-226.

Retour années 1640-1642

 

Haut de la page