Répertoire des marchands de Abraham à Bluteau

des origines à 1699

 

Marchands

Notes biographiques

Voyages

Navires

An

Destination

** ALLEMAND, Pierre

(Claude, maître serrurier de Saint-Chef en Dauphiné et Marie MAUDET), n vers 1663; s 27-05-1691 Québec; venu au pays sans doute plusieurs fois avant de s'y établir en 1681; marchand; pilote; expédition à la baie d'Hudson au printemps 1682 avec Médard CHOUART et RADISSON, probablement embarqué sur le Chat, retour fin octobre 1683; en 1684, pilote, s'occupe de la traite durant l'hiver, parlementaire auprès du gouverneur anglais, recueille des renseignements auprès des Indiens pour dresser une carte, lors d'une seconde expédition à la baie d'Hudson, avec Claude de BERMEN de La Martinière; en 1686, commissaire aux vivres, lors d'une troisième expédition à la baie d'Hudson, mais cette fois terrestre, avec le chevalier Pierre de TROYES, capture d'un navire anglais au retour qu'il commande; voyage en France pour présenter un mémoire sur la navigation au ministre mais sans succès; le 14-04-1689 concession de la seigneurie de Blanc-Sablon avec Charles AUBERT, François POISSET, François VIANNEY PACHOT, François-Mathieu MARTIN de Lino, Charles PATU et Jean GOBIN; à la basse ville de Québec, au rec. 81 (18 ans); m 13-11-1685 Québec (ct 11 Genaple) avec Louise-Marguerite DOUAIRE de Bondy; famille établie à Québec; 4 enfants. (DBAQ : 34, 35; Pierre ALLEMAND in web DBC; DGFQ : 11)

---

Le Chat

1684-9e

« Navire anglais »

 

---

---

1681

1682

1684

1686

 

1688

1689

Québec

Baie d'Hudson

idem

Baie d'Hudson,

Québec ou Percé

France

Québec

APRENDESTIGUY (d') ou ARPENTIGNY, sieur de Martignon, Martin

(Joannis (probablement) et ), n vers 1616 Ascain, ar. Bayonne, pays basque français, Béarn (Pyrénées-Atlantiques); d entre rec. 1686 et rec. 1689; traitant et seigneur acadien; associé à des marchands de St-Jean-de-Luz, arme un navire chaque année dans les année 1650 pour la traite et la pêche sur les côtes d'Acadie; en août 1656 capture de son navire, le Saint-Jean-Baptiste et de l'équipage sur ordre de Nicolas DENYS; un procès en France permet de le récupérer avec sa cargaison; sans doute établi au Cap de Sable ou à la rivière St-Jean en 1660 ou 1662; en 1672 concession de la seigneurie de Martignon à la rivière St-Jean; à la rivière St-Jean, au rec. 86 (70 ans); sait signer; m vers 1650 avec Jeanne de SAINT-ÉTIENNE de La Tour; famille établie au Cap de Sable ou à la rivière St-Jean; 5 enfants. (AG-ERNF : 67-68; Martin d'APRENDESTIGUY in web DBC; DGAA : dgaa-aa)

Le Saint-Jean-Baptiste

1656

 

Acadie

 

** ARAMY, Thomas

(Mathias et Louise BOUGARS ou BONGARS), n 28-10-1630 v. et ar. La Rochelle, Aunis (Charente-Maritime); frère de Jean m avec Madeleine ROY et de Jeanne m avec François VIENNAY-PACHOT; marchand quincaillier à La Rochelle et à Québec; associé avec son beau-frère François VIENNAY-PACHOT, pour le commerce avec le Canada 13-03-1657, s’y rend immédiatement avec 1500L de marchandises, et associé aussi avec le frère de ce dernier Fevriol ( ?); selon Trudel, marchand de passage à Québec en 1659; m 28-11-1655 La Rochelle avec Marie de la MAISONNEUVE (Pierre, maçon et ); enfants : Louis, négociant à Saint-Domingue; Marie m 12-11-1681 La Rochelle avec Jean-Blaise BUSQUET; Jeanne m 13-02-1702 La Rochelle avec André ESTOURNEL. (NNCC : 35, 36)

---

---

1657

1659

Québec, France

idem

** ARTUS, sieur de Sailly, Louis ou SAILLY (de), Louis-Arthus

(…), n vers 1625 Amiens ou Paris; d 09-04-1668 Montréal (43 ans); d’après DBC : Louis-Arthus de SAILLY, marchand aux Antilles, représentant de son beau-père à la Martinique, plus tard associé à Gabriel SOUART; d’après DGFQ : Louis ARTUS, sieur de Sailly, 33 ans, arrivé avec sa femme de la Martinique, où il était négociant, avec Médéric BOURDUCEAU, son beau-frère; première mention : témoin vente 05-09-1658 Montréal; marchand et écuyer en 1659; caporal de la 14e escouade de la milice en 1663; lieutenant civil et criminel de la Sénéchaussée de Montréal 28-09-1663 au 18-09-1666 (juge royal); le curé de Montréal, Gabriel SOUART, lui donne la moitié de l’arrière-fief Closse en 1660; 40 ans au rec. 66, 43 ans au rec. 67 à Montréal; cité 07-01-1660 Montréal; sait signer; m 12-10-1658 …(D) ou avant 1657 v. et ar. Amiens, Picardie (Somme) avec Anne-Françoise BOURDUCEAU; famille établie à Montréal; 3 enfants. (CI : 386; DGFQ : 23; Louis-Artus de SAILLY in web DBC)

---

1658

Québec

** AUBERT, sieur de LaChesnaye, Charles

(f Jacques, conseiller du roi, intendant ou contrôleur général des fortifications d’Amiens et Marie GOUPY), n 12-02-1632 St-Michel, v. et ar. Amiens, Picardie (Somme); s 20-09-1702 Québec; de passage à Québec en 1655, comme employé de la Compagnie de Rouen; de passage à Québec en 1657; hiverne en 1659-1660; marchand bourgeois, anobli 24-03-1693, trafiquant de fourrures, principal homme d’affaires de la Nouvelle-France au XVIIe siècle; agent général de la Compagnie des Indes occidentales 1666 à 1674; octobre 1663 par adjudication bail à ferme du monopole de Tadoussac pour 46 500L; propriétaire d’un grand entrepôt à Québec avec une réserve de marchandises évaluées à 50 000L, est accusé en novembre 1664 par le syndic des habitants d’antidumping; afferme de la Compagnie des Indes occidentales les droits perçus au Canada pour 47 000L par an en 1672, son associé Charles BAZIRE perçoit les taxes au Canada et gère ses affaires; séjourne en France de 1672 à 1678; propriétaires de plusiers navires seul ou avec ses associés Jean GRIGNON, Jean GITTON et Étienne JOULIN; en 1674 afferme de la Compagnie de la Ferme les droits au Canada dont le monopole du commerce des fourrures contre une redevance annuelle de 119 000L, vendue pour 43 000L en 1680 à des financiers français; en 1682 fonde la Compagnie du Nord avec d’autres marchands; conseiller au Conseil souverain 22-05-1696; en 1682 la Compagnie de la Ferme lui cède tous ses biens pour 410 000L; en 1690 associé avec son fils François et Jean GOBIN; en 1691 associé avec CHAMPIGNY dans une compagnie de pêche; en 1700 principal actionnaire de la Compagnie de la Colonie qui afferme de la Compagnie de la Ferme la traite des peaux de castor; séjourne en France en 1700 à 1701 pour négocier de meilleurs conditions pour la Compagnie de la Colonie avec les banquiers parisiens; achat d’une terre sur le coteau Ste-Geneviève en 1659 et d’un emplacement rue du Sault-au-Matelot dans la basse ville de Québec et s’y fait construire une spacieuse demeure vers 1660; achat de la seigneurie de Kamouraska à Olivier MOREL 05-11-1680, vendue à Louis AUBERT 18-10-1700; concession de la seigneurie de la Rivière-du-Loup (en bas) 23-12-1673, augmentée à l’est 05-04-1689 et à l’ouest 02-06-1696, vendue sur ses biens à Joseph BLONDEAU 29-10-1709; achat de la seigneurie de Leparc (à l’est de la Rivière-du-Loup), avant 02-06-1696, à … DAULIER du Parc; achat de la seigneurie de Verbois (à l’ouest de Rivière-du-Loup), avant 05-04-1689 à François DIONOIS; achat de la seigneurie de l’Île Dupas à Pierre DUPAS, vendue à Jacques BRISSET et Louis DANDONNEAU 10-11-1690; achat de la seigneurie de Le Bic à Charles-Denis de VITRÉ 13-11-1688; achat de la seigneurie de Port-Joli (Rivière-des-Trois-Saumons) à Noël LANGLOIS 19-11-1686, vendue sur ses biens à Pierre AUBERT de Gaspé 05-11-1709 ; achat par adjudication de la seigneurie de Ste-Marguerite (près de Trois-Rivières) contre Jacques DUBOIS 09-06-1700, vendue par son fils Louis AUBERT à François GALIFET 04-11-1712; concession de la seigneurie de Madawaska (pour ses enfants Antoine et Marguerite-Angélique) (avec le lac Témiscouata), vendue sur ses biens à Joseph BLONDEAU 29-10-1709; achat d’un huitième des seigneuries de Beaupré et de l’Île d’Orléans à Olivier TARDIF 13-04-1662, achat d’un autre huitième des seigneuries de Beaupré et de l’Île d’Orléans à l’Hôtel-Dieu de Québec 09-02-1664, les deux huitièmes vendus à François de LAVAL 14-08-1664; donation de la moitié de la seigneurie de Repentigny (Lachenaie) par Jean-Baptiste LEGARDEUR 11-05-1670, vendue à Raymond MARTEL et Augustin LEGARDEUR 07-12-1700; achat de l’arrière-fief de Lothainville dans Beaupré aux héritiers Bertrand CHENAY 05-04-1690, abandonné  à François de LAVAL (seigneur direct de Beaupré) et réuni au domaine 15-04-1690; concession de l’arrière-fief de Charlesville dans Beaupré (avec Charles BAZIRE) 29-07-1677, seul le 09-03-1694; après ?); achat de la moitié du fief St-François à Jean-François BOURDON 28-08-1677, qu’il vend à Gaston GUAY 19-11-1678; achat de la moitié du fief St-Jean à Jean-François BOURDON 28-08-1677, il acquiert ensuite le reste, vendu sur sa succession à Michel SARRAZIN 22-10-1709; concession de la seigneurie de l’Île Percée avec Pierre DENIS et Charles BAZIRE 20-07-1672, vendue sur ses biens à Nicolas PINEAU 05-11-1709; achat, entre 11-11-1677 et 05-07-1694 de la seigneurie de l’Île aux Lièvres à Simon DAUMONT, donnée à Michel LENEUF 05-07-1694; achat de l’Île aux Cochons à Trois-Rivières à Michel LENEUF 13-11-1686 (après ?); au rec. 67 à Québec; au rec. 81 à la basse ville de Québec; sait signer; 1er m 06-02-1664 Québec (ct 03 Fillion) avec Catherine-Gertrude COUILLARD; famille établie à Québec; 1 enfant; 2e m 10-01-1668 Québec avec Marie-Louise JUCHEREAU; famille établie à Québec; 6 enfants; 3e m 11-08-1680 Québec (ct 07 Duquet) avec Marie-Angélique DENIS; famille établie à Québec; 11 enfants. (Charles AUBERT in web DBC; CI : 349, 394; DGFQ : 25)

---

---

---

---

---

---

---

---

---

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 1655

1657

1659

1660

1660

1672

1678

1700

1701

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Québec, France

idem

Québec

France

Québec

La Rochelle

Québec

France

Québec

 

 

** AUBRIL Pretaudon, Olivier

Origine inconnue; marchand au Canada en 1609; le 04-03-1614 un arrêt énumère qu'il a fait la traite au Canada en 1609 et de MONTS veut récupérer 6000L en dédommagement promis par Henri IV mais l'affaire traîne depuis 1609. (HNF, 2 : 83, 465)

---

 

1609

Canada 

** BALLON, François

Origine inconnue; selon Trudel, marchand de passage à Québec en 1652; hiverne en 1657-1658; première mention : témoin obligation 04-11-1657; dernière mention : témoin obligation 14-10-1658; sait signer. (CI : 253; 351)

---

---

---

1652

1657

1658

Québec, France

Québec

France

** BANCHAUD, Étienne

Origine inconnue; marchand de passage à Québec en 1655, 1662 et 1663; en 1663 embarqué dans le Taureau. (CI : 319, 477)

---

---

Le Taureau

1655

1662

1663

Québec, France

idem

idem

** BASSET, Claude

---

1682

Acadie

** BASTON, Simon

(Arnault, tailleur et ), de v. et ar La Rochelle, Aunis (Charente-maritime); d juillet 1673 Percé (assassiné); propriétaire d’une petite maison modestement meublée dans la Grande rue, paroisse de Saint-Sauveur à La Rochelle; commerçant avec de nombreux ports dont le Canada, importe des peaux de castor et autres fourrures dont d’orignal, associé avec Alexandre PETIT; établi au Canada de 1657 à 1674 (Bosher); selon Trudel, marchand, arrivé en 1657; première mention : procès 03-11-1657 Trois-Rivières, marchand; embarqué 11-05-1673 avec Jean GAROS sur le Prince Maurice pour le Canada, arrivé 15-07 à Percé, repart avec 4 marins sur un dériveur, puis noyé ou assassiné : rapport du capitaine est « bref et obscur » (ADCM, B 5673); le capitaine et deux membres d’équipage inculpés pour meurtre par le Conseil souverain de Québec et l’Amirauté de La Rochelle; laisse une fortune modeste dont inventaire indique qu’il détenaient des procurations d’André BERNON et de Jean GITTON; m avec Louise GUITTON; laisse deux fils à Québec : Simon et Joseph. (ADCM, B 5673; CI : 351; NNCC : 39)

---

---

Le Prince Maurice

 

 

 

1657

1664

1673

 

 

Québec

France

Percé

BAUDOUYN, Vincent

Origine inconnue; commis venu à Port-Royal en Acadie en 1612 sur le « navire de Morel » de la Société Guercheville-Poutrincourt, appartenant au capitaine L'ABBÉ. (HNF, 2 : 114, 466)

« navire de Morel »

 

1612

 

Port-Royal, Acadie

** BAZIRE, Charles

(Jean, bourgeois et Jeanne LeBORGNE), b 01-11-1641 St-Vincent, v. et ar. Rouen, Normandie (Seine-Maritime); d 15 s 17-12-1677 Québec; frère de Marie m avec Philippe GAUTHIER de Comporté; selon Trudel, 20 ans de Normandie, arrivé en 1661; première mention : témoin accord 06-11-1661; aux rec. 66 et 67 à Québec; confirmé 01-05-1662 ches les Ursulines de Québec; marchand en 1661-1662; agent de la Compagnie des Indes Occidentales 1664-1674; membre du Conseil Souverain en 1674; receveur général des droits et domaines du roi en ce pays en 1677; ct 16-05-1670 Teuleron (La Rochelle) achat au nom de Charles AUBERT de la Chesnaye, marchand de Québec, une part d’un huitième du navire l’Espérance à Jean GITTON et une part d’un tiers à Laurent AIGRETZ et Arnaud BUSSEREAU, marchands fondés de procuration de David GODEFFRAY, marchand de Lisbonne, Portugal; une sentence arbitrale du 27 juin 1673 (Juge, notaire de La Rochelle) entre Frontenac et Charles BAZIRE, tant pour lui que pour son associé Charles AUBERT de la Chesnaye. Celle-ci porte sur 50 barriques d’eau-de-vie chargées à La Rochelle dans le navire, qu’il nomme la Petite Espérance l’intendant touchera à Québec la moitié de la vente des barriques et BAZIRE et AUBERT paieront la moitié du fret des barriques, soit 312L 10S à 50L par T; associé commercial de Charles AUBERT avec qui il fut propriétaire de quelques seigneuries dont concession seigneurie de Percé 20-07-1662 aussi avec Pierre DENYS de La Ronde pour la pêche à la morue et concession pour l’exploitation du bois dans les seigneuries de Rivière-du-Loup et de Madawaska, concession 21-07-1677 de l’arrière-fief de Charlesville près des chutes de Montmorency et concession du fief et seigneurie de Lachenaie (arrière-fief de la côte de Beaupré); sait signer; m 11-01-1666 Québec (ct 06 Fillion) avec Geneviève MACARD; famille établie à Québec; 1 enfant. (AG-ERNF : 16; BAZIRECHARLES in web DBC; CI : 447; DGFQ : 59, 60)

---

 

 

 

 

 

 

  

 

1661

 

 

 

  

 

 

Québec

BEAUCHESNE,

Origine inconnue; en 1617 embarqué dans le Saint-Étienne; un des facteurs et commis de la Cie des marchands; CHAMPLAIN lui laisse le commandement de Québec lors de l'hivernement de 1617-1618, les habitants sont sur leurs gardes car les corps de deux Français ont été découverts à l'automne 1617, CHAMPLAIN ne laisse plus les Amérindiens aller et venir en l'habitation; repassé en France en 1618 dans le « navire de Gravé ». (HNF, 2 : 246, 258, 466)

Le Saint-Étienne

« navire de Gravé »

1617

1618

Québec

France

** BEAUNE (de), Joseph

Origine inconnue; selon Trudel, arrivé en 1639; première mention : parrain 02-07-1639 Trois-Rivières; dernière mention : témoin 30-08-1643 Trois-Rivières; sous-commis des Cents-Associés en 1643; probablement repassé en France en 1643.

---

---

1639

1643

Québec

France

BELLENGER, Étienne

(…), rue des Augustines, à côté de l'enseigne de la Tuile d'Or, v. Rouen, Normandie (Seine-Maritime); probablement marchand aussi bien du commerce du poisson que des fourrures; deux voyages avant 1582 sur les côtes des provinces maritimes dont le Cap-Breton; commandant du Chardon parti du Havre le 19-01-1583, navire d'une expédition commanditée par le cardinal de Bourbon et l'amiral de France Anne de JOYEUSE, pour le commerce avec les Indiens et l'établissement d'un comptoir; reconnaissance des territoires entre les 44e et 46e de latitudes sur une distance de 200 lieues à partir du Cap-Breton dont l'île St-Jean, les côtes ouest de la Nouvelle-Écosse et la baie de Fundy jusqu'à la rivière Penobscot avec un examen minutieux des ressources forestières et minérales, il fait la traite pour son compte; en 1584 Jacques de VAULT dresse une carte fort détaillée de cette région d'après les renseignements fournis par BELLENGER; l'hostilité des Indiens semble avoir découragée l'établissement d'une colonie dans cette région; d'après Richard HAKLUYT, aumônier à l'ambassade de l'Angleterre à Paris, entré en contact avec BELLENGER, par l'intermédiaire d'un parent, André MAYER, fabricant de boussoles à Rouen, celui-ci armait un autre trois mâts et une pinasse à Honfleur pour un voyage avant le 1er mars 1584, mais c'est la dernière fois que l'on entendit parler de lui. (Étienne BELLENGER in web DBC)

 

 

 

 Le Chardon

1584-1er

 

 

 

 

1583

1584

 

  

  

Cap-Breton

Amérique du Nord

* BERNON, Gabriel

(André et Suzanne GUILLEMARD), n 06-04-1644 dans un grand clan protestant La Rochelle, sixième de 10 enfants; élevé dans une maison de la rue de Pierre, autrement Saint-Yon, devant l’hôtel de ville, acheté par son père ct 26-04-1648 Cousseau (La Rochelle); en commerce avec son père, puis en association avec Pierre SANCEAU cts 26-02 et 21-07-1667 Cherbonnier (La Rochelle) pour 5 ans pour faire du commerce avec les colonies en gros et en détail, dissolution de la société ct 23-08-1674 Drouyneau (La Rochelle), alors une des plus grandes entreprises de commerce avec le Canada; embarqué sans doute sur le Samuel de Bordeaux, commandé par son frère Samuel, 07-03-1682 pour Québec pour commercer et fonder une église protestante; à la révocation de l’édit de Nantes (1685) ordre de revenir en France, emprisonné à La Rochelle puis fuite en Hollande avec sa femme et ses enfants, se rend à Londres et naturalisé 15-04-1687; la Society for Propagating the Gospel among the Indians in New England le persuade de construire un fort et de fonder un établissement de 750 acres à New Oxford au Massachussetts, embarquer pour Boston en 1687 sur le Dolphin avec le capitaine John FOY et 40 autres émigrants; commerce avec les Antilles et aussi l’Acadie, production de clous, cuir et goudron à calfater; réside 9 ans à Boston, puis Newport (Rhode Island), ensuite Providence en 1718 où libraire en 1723; m  ct 20-09-1673 temple protestant La Rochelle avec Ester Le ROY (1652 – d 14-06-1710 Providence (RI)), cette dernière issue d’un clan protestant influent de Poitiers, se croyait apparentée avec la mère de Samuel de CHAMPLAIN, Marguerite Le Roy); 2e m 1712 Providence (RI) avec Mary HARRIS. (NNCC : 41, 42)

Le Samuel, de Bordeaux

---

---

Le Dolphin

1682

1685

1687

1687

Québec

France

Angleterre

Boston

BERNON, Samuel

(André et Suzanne GUILLEMARD), n protestant La Rochelle; convertit au catholicisme à la révocation de l’édit de Nantes (1685); de 1673 à 1676 fait du commerce avec le Portugal, l’Espagne, l’Italie, le Brésil, les Antilles et ailleurs, associé avec Jacques BRUSLÉ, négociant de Soubise en Saintonge; capitaine de son navire le Samuel de Bordeaux en 1682 pour Québec, son frère Gabriel qui passe à Québec est sans doute à bord, plus tard dans des lettres il tente de persuader son frère passé en Nouvelle-Angleterre de rentrer en France et de se convertir au catholicisme; passager sur le Samuel de Bordeaux en 1684 pour Québec; règle des comptes à Québec avec Hilaire BOURGINE ct 07-11-1684 Genaple (Québec); achat avec Catherine PRIMOT, veuve de Charles LEMOYNE, du Saint-François-Xavier à Antoine PASCAUD ct 08-11-1689 Rageot (Québec), vente d’un tiers à Louis LEBER de Saint-Paul ct 08-04-1690 Grozé (La Rochelle); m 21-07-1694 La Rochelle avec Marie COTTIBY; dans une lettre à son frère Gabriel 16-12-1714 lui écrit qu’il ne fait plus de commerce depuis 15 ans et il a 4 filles et un fils qui a fini sa philosophie à Paris qu’il a fait venir à La Rochelle pour y faire son droit. (NNCC : 42; web ACF : ADG, 6B 69 29v-30)

Le Samuel, de Bordeaux

idem

1682

1684

Québec

idem

** BERSON dit ou sieur de Châtillon, Antoine

(f Eustache, marchand bourgeois et Madeleine PERCHEUX), de St-Jacques-de-la-Boucherie, v. Paris, Île-de-France; d avant inventaire 04-07-1665 Aubert, Château-Richer; selon Trudel, de Paris, arrivé en 1657; première mention : témoin vente 23-08-1657; achat d'une terre en août 1663; marchand; sait signer; m 19-11-1663 Château-Richer (ct 09-09 Audouart) avec Marguerite BÉLANGER; famille établie à Château-Richer; 2 enfants. (CI : 352; DGFQ : 92)

---

1657

Québec

** BESTREAU, Josué (fils)

Origine inconnue; selon Trudel, marchand de passage à Québec en 1657 et 1658. (349, 374)

---

---

1657

1658

Québec, France

idem

** BIAILLE de Maur, Daniel

(…), de v. et ar. La Rochelle, Aunis (Charente-Maritime); issu d’une grande famille huguenote de la Vendée; « marchand demeurant en la maison noble des Ardilleurs, paroisse de Sainte-Gemme-de-Luçon en Poitou »; marchand de passage en 1659 et 1660; engagé en 1666; sur la liste des passagers du Moulin d’Or en 1666; marchand actif dans la colonie pendant dix ans avec 37 actes notariés; procureur d’Alexandre PETIT jusqu’en 1672; achat d'une maison ct 27-10-1666 Becquet au Sault-au-Matelot à la basse ville de Québec, cédée ct 13-04-1667 Duquet à François PELLETIER; cité 20-08-1667 Conseil souverain (sur le point de s'embarquer pour la France) et cité 17-10-1667 Conseil souverain pour la réclamation de 4 500L pour des pelleteries de la Paix naufragée puis repassé en France; obligation 04-05-1668 à La Rochelle de 2933L 13S 4D envers Jean-Baptiste DUBOIS de Cocreaumont, capitaine d'une compagnie au régiment de Carignan qu'il promet de lui rembourser à son arrivée à Québec, reconnaissance d'avoir reçu l'argent ct 27-09-1668 Becquet; achat d'un navire de 60 Tx (ct 08-06-1669 Becquet) à Pierre de SOREL, capitaine d'une compagnie au régiment de Carignan avec les marchands Jean GITTON et Alexandre PETIT; co-propriétaire de la Marie pour une traversée pour Québec en 1670; engageur La Rochelle ct 12-04-1670 (Droyneau) de Bernard de LANDABOURER (?), arquebusier de Lahon, près Bayonne pour Québec, BIAILLE étant lui-même à Québec, probablement revenu en 1670, puis repassé en France en 1671; en avril 1671 avec son associé Alexandre PETIT loue la Sagesse à Pierre Sage et associés de Bordeaux pour une traversée pour Québec; cités 02-05#DUBOIS, sieur d'Egriseilles, Jean-Baptiste et 05-11-1672 Conseil souverain puis repassé en France. (CI : 430; MSGCF, 48 : 253, 254; NNCC : 44)

---
---
Le Moulin d'Or
---
---
---
---
---

1659
1660
1666

1667
1668
1669
1671
1672

Québec, France
idem
Québec
France
Québec
France
Québec
France

 


 

Retour à Recherche

 

Haut de la page