« PLAN de la VILLE DE MONTREAL en Canada à 45º 55” de latitude septentrionale 1717 »

État du nombre des navires qui sont venus faire le commerce à l'Île Royale en 1717

De SAINT-OVIDE demande au Conseil le 24 octobre 1717 que soit ordonné aux navires, qui viennent faire la pêche à l’Île Royale, d’apporter assez de vivres et d’ustensiles de pêche,

du moins un quart moindre de ce qu’ils prennent dans l’île. La plupart n’apportent pas ce qu’il leur faut et cela cause une grande disette chez les habitants. Il lui demande aussi de leur

enjoindre de faire distribuer pour les habitants un sur dix de leurs hommes d’équipage et âgé de 15 à 20. Ceux-ci les paieraient 60L, soit beaucoup plus que ce leur donnent les marchands,

et en feraient en peu de temps de très bons matelots. De plus de SAINT-OVIDE adresse au Conseil un Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que pour faire la traite

à l'Isle Royale en 1717. La pêche a été assez favorable, particulièrement aux environs du Port Toulouse. Elle y est plus abondante et se fait plus aisément et à beaucoup moindre risque

pour les équipages. Son état mentionne la venue de 51 navires à l’île Royale en 1717.

 *********

Sources : web archives Canada-France : CAOM : COL C11B 2/fol.221-224  in http://bd.archivescanadafrance.org/acf/home.shtm


1717

No

Navires

Tge

Maître

Proprio

Armateur

Provenance

Destination

Retour

1482

La Sainte-Hélène, de St-Malo

 

Maicho FAICHAU

   

St-Malo

Louisbourg

 

1483

La Brillante, de Bordeaux

 

MOIXEL

   

Bordeaux

idem

 

1484

La Marie Rose, de Martinique

 

GARNIER

   

Martinique

idem

 

1485

Le Pierre, de Nantes

150 Tx 

Martin DUDOIT

  Guil. JOUBERT 

Nantes dép. 23 mar

île Royale 12 mai, d 7 nov

Nantes 23 nov 

1486

Le Pierre, de Saint-Jean-de-Luz

 

DOCHABARAT

   

St-Jean-de-Luz

Louisbourg  

1487

La Dauphine, de Saint-Domingue

 

JAMAIN

   

St-Domingue

idem

 

1488

Le Saint-Charles, de Guadeloupe

 

Laurent HUBERT

   

Guadeloupe

idem

 

1489

La Sainte-Barbe, de Bayonne

 

PENNOYE

   

Bayonne

idem

 

1490

La Sarah, de Bayonne

130 Tx

Bernard de MASSY

   

Bayonne

idem

 

1491

Le Saint-Jean-Baptiste

de La Rochelle ou de l'île Royale

70 Tx 

Georges GOFORTH

  BERICHON et Guil. JOUBERT 

La Rochelle, Nantes

dép. 24 mar, relâché

Audierne 20 avr

Louisbourg 6 jun, dép. 12 oct Nantes 5 nov

1492

L’Héroine, de Bordeaux

 

de RINAL

   

Bordeaux

idem

 

1493

La Victoire, de St-Jean-de-Luz

 

DHARANDER

   

St-Jean-de-Luz

idem

 

1494

Le Bapereaux (?), de  Saint-Malo

 

LAFONTAINE RAYÉ

   

St-Malo

idem

 

1495

La Notre-Dame de Bon Secours,

de Saint-Jean-de-Luz

 

Joannis GORRISSE

   

St-Jean-de-Luz

idem

 

1496

Le Saint-Jean, de Bordeaux

 

MANDRAY

   

Bordeaux

idem

 

1497

La Manon, de Québec

 

MAJOUANNE

   

Québec

idem

 

1498

Le Dauphin, de Martinique

 

Claude DUBOSC

   

Martinique

idem

 

1499

Le Prince de Sapouvie,

de La Rochelle

 

Me de LABOULARDVIE

   

La Rochelle

idem

 

1500

Le Lebar (?), de Québec

 

Jean GALOCHEAU

   

Québec

idem

 

1501

Le Guillaume, de  Saint-Malo

 

LAMARRE Le Turc

   

St-Malo

idem

 

1502

La Marie Rose, de Nantes

 

Jean RIEL

   

Nantes

idem

 

1503

La Notre-Dame de Bon Secours,

de Bayonne

 

LARRETEGUY

   

Bayonne

idem

 

1504

Le Grand Pierre ou Grand Saint-Pierre, de Saint-Jean-de-Luz

70 Tx 

Étienne de CAZEVIEILLE

  DAREICHE 

St-Jean-de-Luz, Nantes dép. 17 mai

TN, Lbg ar. 25 aoû,
dép 8 nov
Nantes ar. 9 déc 

1505

La Marguerite, de Bordeaux

 

Raymond LAVILLE

   

Bordeaux

Louisbourg

 

1506

La Notre-Dame de Bon Secours,

de Saint-Jean-de-Luz

 

DETCHEVERRY

   

St-Jean-de-Luz

idem

 

1507

La Jeanne Marie, de Bayonne

 

Meron MAICHAU

   

Bayonne

idem

 

1508

L’Heureux Retour, de La Rochelle

 

Étienne CACHEAU

   

La Rochelle

idem

 

1509

Le Saint-Mathieu, de Bayonne

 

DOCHABARAT

   

Bayonne

idem

 

1510

Le Saint-Nicolas, de Bayonne

 

RICORD

   

Bayonne

idem

 

1511

La Galère, de Rochefort

 

Me IREMUREAU

   

Rochefort

idem

 

1512

Le Raudant, de Québec

 

Richard TÊTU de La Richardière

   

Québec

idem

 

1513

Le Pierre, de Granville

 

LENIRAIS

   

Granville

baie de Gabory

 

1514

Le Saint-Esprit, de Saint-Malo

 

GILBERT

   

St-Malo

idem

 

1515

Le Saint-Jacques, de Bayonne

 

Jean de HIRIART

   

Bayonne

idem

 

1516

Le Contant, de Louisbourg

 

SILVAIN

   

Louisbourg

havre de la Baleine

 

1517

Le Rosaire, de Nantes

70 Tx

Martin LEBAY, du Havre

  Guill. JOUBERT et aux autres marchands

Nantes dép. 7 mai

île Royale 12 juil dép 17 sep

Nantes ar. 23 oct

1518

Le Jean Baptiste

de Saint-Jean-de-Luz

 

MOLERES

   

St-Jean-de-Luz

havre de la Baleine  

1519

Le Bon, de Granville

 

LAVALETTE

   

Granville

l’anse aux Cannes

 

1520

L’Union, de Saint-Malo

  Jacques GURARD    

St-Malo

Menadou

 

1521

Le Hanoy, de Saint-Malo

 

Duclos HANOT

   

St-Malo

idem

 

1522

La Marianne, de Nantes

130 Tx 

Pasquet FOURNEAU


ERNAUD 

Nantes dép. 21 mai

île Scatary dép. 12 oct

Relâché Morbihan,
Paimboeuf 26 nov, Nantes 27 nov
 

1523

Le François, de Saint-Malo

 

LEHAIN

   

St-Malo

idem

 

1524

La Catherine, de Saint-Malo

 

HANTE… (?)

   

idem

idem

 

1525

La Françoise, de Saint-Malo

 

BOESMORY (?)

   

idem

idem

 

1526

La Notre-Dame de Pau (?),

de Saint-Jean-de-Luz

 

DHARANEDER

   

Saint-Jean-de-Luz

Niganiche

 

1527

La Notre-Dame,

de Saint-Jean-de-Luz

 

DEBAGUETTE

   

idem

idem

 

1528

Le Saint-François,

de Saint-Jean-de-Luz

 

SARROTA

   

idem

îles à Michau

 

1529

L’Embuscade, de Granville

 

DUPREHUGON

   

Granville

îles Madame

 

1530

Le Gabriel, de Bayonne

130 Tx 

Étienne MANESCA

   

Bayonne

îles Madame, Terre-Neuve  

1531

Le Saint-Antoine

de Saint-Jean-de-Luz

 

DAGUIBEL

   

St-Jean-de-Luz

îles Madame  

1532

La Thérèse (?), de Bayonne

 

FANAIL

   

Bayonne

idem

 

1533

L’Héroïne, de Bordeaux

130 Tx

Antoine DARIBAL, capitaine

   

Bordeaux

Québec

 

1534

Le Succès, de La Rochelle

45 Tx

Jean SAUVIGNEAU, capitaine

   

La Rochelle

Québec

 

1535

Le Caribou

     

France

Québec jun

 

1536

La Providence, de La Rochelle

150-180 Tx

François GAILLARD, capitaine

Marguerite BOUAT, Vve Ant. PASCAUD

Marguerite BOUAT,

Vve Ant.  PASCAUD

La Rochelle

Canada

 

1537

L'Heureux Retour, de La Rochelle

90-100 Tx

Étienne CAILLAUD, capitaine

Marguerite BOUAT, Vve Ant. PASCAUD,AVRIL,DURANGO

idem

idem

Québec

 

1538

La Sirène, de La Rochelle

150 Tx

Joseph DAMOUR de Freneuse, capitaine

Chs FLEURY Deschambault

 

idem

idem

 

1539

Le Surprenant, de Bordeaux

80 Tx

Alexis DOUTEAU, capitaine

Jean JUNG de Saint-Laurent

 

Bordeaux

idem

 

1540

La Victoire

   

 

île d'Aix

idem

 

1541

L'Astrée

   

Le roi

 

idem

idem

 

1542

La Grande Thérèse, de Saint-Malo

15 Tx

Sébastien Le ROY, capitaine

 

St-Malo

idem

 

No

Membres d'équipage et passagers

Observations diverses

Sources

1482

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 65 hommes. Maicho FAICHAU commande ce navire.

Web ACF : CAOM, COL C11B 2/fol.221-224

1483

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 10 hommes. MOIXEL commande ce navire.   

idem

1484

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 9 hommes. GARNIER commande ce navire. 

idem

1485

  Le 24 novembre comparaît devant l'Amirauté de Nantes Martin DUDOITmaître du navire le Pierre de Nantes de 150 Tx ou environ, équipé et chargé de marchandises par le sieur Guillaume JOUBERT, négociant de Nantes. Il est parti du bas du fleuve Loire le 23 mars à destination de l'île Royale pour y faire la traîte de la morue sèche. Il y est arrrivé le 12 mai. Après la pêche et la traîte on a chargé sur le navire 80 000 morues sèches et fait 21 barriques et 7 quarts d'huile, 2 quarts de noues et langues et st (?) cents de morues vertes. Parti le 7 novembre il est arrivé à Nantes le 23 suivant et le capitaine a fait sa déclaration le lendemain. Tout l'équipage est revenu sain et sauf, mais un passager embarqué au Cap-Breton pour venir en France est tombé à la mer et s'est noyé sans que l'équipage ait pu lui porter secours. Le capitaine a signé.

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 30 hommes.


Amirauté de Nantes, rapports des capitaines 1717-1719 (B 4578*)_Vue 24
Web ACF : CAOM
, COL C11B 2/fol.221-224

1486

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 48 hommes. DOCHABARAT commande ce navire. 

Web ACF : CAOM, COL C11B 2/fol.221-224

1487

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 10 hommes. JAMAIN commande ce navire. 

idem

1488

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 9 hommes. Laurent HUBERT commande ce navire.  

idem

1489

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 27 hommes. PENNOYE commande ce navire.  

idem

1490

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire de 130 Tx et de 2 canons a un équipage de 16 hommes. Il est commandé par le capitaine Bernard de MASSY de Biarritz.

BMC

Web ACF : CAOM, COL C11B 2/fol.221-224

1491

 

Le 5 novembre 1717 comparaît devant l'Amirauté de Nantes Georges GOFORTH, maître du navire le Saint-Jean-Baptiste de l'île Royale du Cap Breton de 70 Tx. Chargé de marchandises permises par les armateurs BERICHON et Guillaume JOUBERT, le navire est parti du bas du fleuve Loire le 24 mars dernier. Mais le mauvais temps le force a relâché au Port-Louis le 28 mars. Reparti il relâche encore une autre fois à cause du mauvais temps à Audierne le 20 avril. Finalement reparti il est heureusement arrivé au Cap Breton le 6 juin où il a été déchargé en entier. Il a été rechargé de 40 000 de morues sèches, 10 barriques d'huile et de 3 barriques r... puis il a levé l'ancre le 12 octobre. Il est arrivé à Paimboeuf hier. Le capitaine a déclaré avoir beaucoup souffert du mauvais temps et a craint que les marchandises ne soient endommagées... Puis il a signé son rapport.

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 17 hommes.

 
Amirauté de Nantes, rapports des capitaines 1717-1719 (B 4578*)_Vue 16

Web ACF : CAOM, COL C11B 2/fol.221-224

1492

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 34 hommes. De RINAL commande ce navire.

Web ACF : CAOM, COL C11B 2/fol.221-224

1493

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 40 hommes.DHARANDER commande ce navire. 

idem

1494

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 25 hommes.LAFONTAINE RAYÉ commande ce navire. 

idem

1495

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 21 hommes.Joannis GORISSE commande ce navire. 

idem

1496

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 30 hommes. MANDRAY commande ce navire. 

idem

1497

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 5 hommes. MAJOUANNE commande ce navire. 

idem

1498

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 12 hommes. Claude DUBOSC commande ce navire. 

idem

1499

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 47 hommes. de LABOULARDVIE commande ce navire.  

idem

1500

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 25 hommes. Jean GALOCHEAU commande ce navire.   

idem

1501

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 20 hommes. LAMARRE Le Turc commande ce navire.  

idem

1502

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 15 hommes. Jean RIEL commande ce navire. 

idem

1503

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 12 hommes. LARRETEGUY commande ce navire. 

idem

1504

  Le 9 décembre comparaît devant l'Amirauté de Nantes Étienne de CAZEVIEILLE maître et commandant du navire le Grand Pierre de Saint-Jean- de-Luz. Le navire a été chargé de sel et victuailles, de flanelles pour le Cap Breton y faire la pêche de la morue. Il a levé l'ancre du port le 17 (?) mai pour s'en aller à Terre-Neuve y faire la pêche. Il est arrivé à l'île Royale le 25 août. À Louisbourg il a été chargé de 800 quintaux de morues sèches et 29 barriques d'huile de poisson. Il a levé l'ancre le 8 novembre pour venir à Nantes livrer ses marchandises à l'adresse du sieur DAREICHE, marchand de cette ville. Il est arrivé le 6 décembre à Paimboeuf avec tout son équipage. Il a signé. 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 10 hommes.

Amirauté de Nantes, rapports des capitaines 1717-1719 (B 4578*)_Vue 28

Web ACF : CAOM, COL C11B 2/fol.221-224

1505

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 13 hommes. Raymond LAVILLE commande ce navire.  

Web ACF : CAOM, COL C11B 2/fol.221-224

1506

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 40 hommes. DETCHEVERRY commande ce navire. 

idem

1507

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 11 hommes.  Meron MAICHAU commande ce navire. 

idem

1508

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 19 hommes. Étienne CACHEAU commande ce navire.  

Ce navire est le même qui est venu à Québec avec le capitaine Étienne CAILLAUD. Deux traversées la même année avec un capitaine au nom de famille se ressembant ?

idem

1509

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 22 hommes. DOCHABARAT commande ce navire.  

idem

1510

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 12 hommes. RICORD commande ce navire.

idem

1511

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 53 hommes. IREMUREAU commande ce navire. 

idem

1512 Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 45 hommes. Richard TÊTU de La RIchardière commande ce caboteur. idem

1513

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 42 hommes.  LENIRAIS commande ce navire. 

idem

1514

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 30 hommes. GILBERT commande ce navire.  

idem

1515

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 25 hommes. Jean de HIRIART commande ce navire. 

idem

1516

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 7 hommes. SILVAIN commande ce caboteur.

idem

1517

 

Le 23 octobre 1717 comparaît devant l'Amirauté de Nantes Martin LEBAY, du Havre, capitaine du navire le Rosaire de 70 Tx, lequel est parti du bas du fleuve Loire le 7 mai dernier avec toutes ses expéditions nécessaires. Il est arrivé à l'Île Royale le 12 juillet et y a déchargé toutes ses marchandises. Ensuite on a chargé 40 000 de morues sèches, 48 barriques d'huiles, et partit du lieu le 17 septembre. Il est arrivé à Nantes le 23 octobre avec tout son équipage. Il a fait son rapport au marchand Guillaume JOUBERT et aux autres marchands et armateurs. Puis il a signé son rapport.

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 12 hommes.

Amirauté de Nantes, rapports des capitaines 1717-1719 (B 4578*)_Vue 15

Web ACF : CAOM, COL C11B 2/fol.221-224

1518

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 10 hommes. MOLERES commande ce navire.  

Web ACF : CAOM, COL C11B 2/fol.221-224

1519

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 60 hommes. LAVALETTE commande ce navire. 

idem

1520

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 45 hommes. Jacques GURARD commande ce navire. 

idem

1521

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 45 hommes. Duclos HANOT commande ce navire.  

idem

1522

 

Navire de 130 Tx ou environ, commandé par le maître Pasquet FOURNEAU et équipé par le sieur ERNAUD, marchand et bourgeois de Nantes, il part du fleuve Loire le 21 mai à destination du port de Scatary dans l'île Royale. Il y a été déchargé de ses marchandises puis rechargé de 80 000 morues sèches, de 70 barriques d'huile de poisson, 2 tierçons 5 quarts idem. Le 12 octobre il repart pour Nantes mais le mauvais temps le contraint de relâcher au Morbihan. Il parvient à Paimboeuf sur la Loire le 26 novembre et à Nantes le lendemain où le capitaine fait sa déclaration.

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 49 hommes. 

Amirauté de Nantes, rapports des capitaines 1717-1719 (B 4578*)_Vue 25
Web ACF : CAOM
, COL C11B 2/fol.221-224

1523

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 37 hommes. LEHAIN commande ce navire. 

Web ACF : CAOM, COL C11B 2/fol.221-224

1524

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 10 hommes. HANTE commande ce navire.  

idem

1525

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 9 hommes. BOESMORY (?) commande ce navire. 

idem

1526

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 64 hommes. DHARANEDER commande ce navire.  

idem

1527

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 60 hommes.  DEBAGUETTE commande ce navire. 

idem

1528

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 25 hommes. SARROTA commande ce navire. 

idem

1529

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 60 hommes. DUPREHUGON commande ce navire. 

idem

1530

 

Capitaine de navire, Étienne MANESCA, a commandé ce navire, le Gabriel de Bayonne, armé en guerre de 8 canons en 1717 pour l'île Madame et Terre-Neuve.

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 35 hommes.


BMC: 253, 254
Web ACF : CAOM
, COL C11B 2/fol.221-224

1531

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 42 hommes. DAGUIBEL commande ce navire. 

Web ACF : CAOM, COL C11B 2/fol.221-224

1532

 

Selon l’« Estat des navires qui sont venus tant pour faire la pesche que la traite, à LIsle Royale cette présente année 1717 à Louisbourg » ce navire a un équipage de 10 hommes.  FANAIL commande ce navire.

idem

1533

Passagers arrivée :

- PLOMBAR, Jean

Il y avait à bord de ce navire 34 hommes d’équipage, 4 engagés et un passager pour Québec pour affaires inscrit à Bordeaux le 7 avril 1717. Le même jour Cornélis DELFGAUW signa à Bordeaux pour envoyer le navire à Québec avec le capitaine Antoine DARIBAL ou de LRIBAL.

MSGCF,  36 :

ADG, 6 B 45, fol. 199, vol. 45

NNCC : 160

ADG, 6 B 88*, fol. 97

1534

Passagers arrivée :
- PAYEN, Daniel

- SERCÉ, Louis

Engagements pour le Canada, pour trois ans à Jean SAVIGNEAU, capitaine du navire le Succès, de La Rochelle (Soulard, notaire de La Rochelle) :
- (41) Louis SERCÉ, 20 ans, né à Rieux en Picardie, nourri, logé, entretenu d'habits à la manière des engagés, comme garçon de service, 25
L par an, il sait signer.
- (42) Daniel PAYEN, de la paroisse de Lizeau près de Vannes en Bretagne, escadeur, 20
L par an.

RHAF, 4 : 108; 13 : 256
Soulard 1717, 16/04

(LR)

1535

Membres d'équipage :
- BOURGE, Jacques

Jacques BOURGE, 20 ans, de St-Brieuc, matelot sur le Caribou, hospitalisé le 11 juin 1717 pour dix-neuf jours.

DBBNF : 137

RMHDQ

1536

Passagers arrivée :
- AGET, Louis
- BUSSIÈRE, Jacques
- DAVOINE, Pierre
- GENETEAU, Louis
- ROSE, Pierre

Engagement pour le Canada, pour trois ans à dame Marguerite BOUAT, veuve du sieur Antoine PASCAUD, vivant marchand, demeurant à La Rochelle, propriétaire du navire la Providence, capitaine GAILLARD qui commande ce navire.(Soulard, notaire de La Rochelle) :
- (43) 21 avril - Louis AGET, 20 ans, né à Marsilly, Aunis, laboureur, 60
L par an.

Engagements pour le Canada, pour trois ans au sieur Jean BOUAT, lieutenant général à Montréal, au nom de sa sœur Marguerite BOUAT, veuve Antoine PASCAUD propriétaire du navire la Providence, capitaine GAILLARD (Soulard, notaire de La Rochelle) :
- (44) 11 mai - Pierre ROZÉ, 20 ans, né à Angers, garçon tonnelier, 60
L par an, il sait signer.

- (45) 15 mai - Jacques BUSSIÈRE, 20 ans, né à Bordeaux, cuisinier, 25L par an.
- (46) 18 mai - Pierre DAVOINE, 38 ans, né à Pézenas, boulanger, 25
L par an, il sait signer.
- (47) 21 mai - Louis GENETEAU, 18 ans, né à Angoulème, laboureur, 25
L par an.

DGFQ : 487
NNCC : 184

ADCM, B 5714, 2/07/1717; Bernard 1717, 11/04 (Bx); Rivière et Soulard 1717, 17/04 (LR) engagés

RHAF, 4 : 108; 13 : 256
Soulard 1717, 21/04, 15/05 et 18/05 (LR)

1537

Passagers arrivée :
- HUREL, Claude

- MESTAY, Pierre

Engagements pour le Canada, pour trois ans au sieur Jean BOUAT, lieutenant général à Montréal, au nom de sa sœur dame Marguerite BOUAT, veuve Antoine PASCAUD, banquier à La Rochelle, propriétaire du navire l'Heureux Retour, capitaine CAILLAUD (Soulard, notaire de La Rochelle) :
- (48) 21 mai - Pierre MESTAY, 22 ans, né à la paroisse de Charné, Anjou, laboureur, 60
L par an, il sait signer.
- (49) 24 mai - Claude HUREL, 39 ans, né à Paris, paroisse St-Sulpice, tanneur de courogne, 60
L par an, il sait signer.

Les propriétaires du navire étaient Marguerite BOUAT, veuve Antoine PASCAUD, pour trois huitièmes, AVRIL fils, pour la moitié et DURANGO, pour un huitième.


Ce navire est le même qui est venu à Québec avec le capitaine Étienne CACHEAU. Deux traversées la même année avec un capitaine au nom de famille se ressembant ?

NNCC : 161, 162

ADCM, B 5714, 24/05/1717

RHAF, 4 : 108; 13 : 257
Soulard 1717, 21/05 et 24/05 (LR)

1538

  Le capitaine Joseph DAMOUR Freneuse commande ce navire.

NNCC : 205, 206

ANC, C11A 36, fol. 15

1539

  Le capitaine Alexis DOUTEAU commande ce navire.

NNCC : 205

ADG, 6 B 307, 28/06/1716, Bernard 04/12/1716 (Bx)

1540

Membres d'équipage :
- BOSSEMENT, Jacques- André
(p-ê sur ce navire)

- * QUIERRENT, Yvon


Passagers arrivée :
(sur ce navire et sur l'Astrée)
- 150 soldats
- BARON, Alain

Passagers (soldats) départ :
(sur ce navire et sur la Victoire)
- 
BOIVIN, Pierre
- CORMEAUX dit Lafontaine, François
- DUTREC dit Beaurivage, Georges
- HYDRAR dit La Trembade, Jean
- LACORRE dit Rochefort, Étienne
- LANNEAU dit Soisseau, Bertrand
- MOREAU dit Langlois, Jean
- ROUGEON dit Saint- Sauveur, Pierre
- TIRET dit Desmoulins, Pierre
- VALLET dit Saint-
Palais,
Bernard

Les deux frégates la Victoire et l'Astrée partent de l'île d'Aix chargés de munitions et autres marchandises pour les magasins de Québec. Il y a aussi à bord 150 soldats soldats répartis sur les deux navires. 

Membres d’équipage du navire la Victoire hospitalisés à l’Hôtel-Dieu de Québec :

- Jacques-André BOSSEMENT, 30 ans, de Brest, matelot, hospitalisé le 3 octobre 1717 pour huit jours.
(p-ê sur ce navire)
- Yvon QUIERRENT, 34 ans, de Carnaveil, Bretagne, matelot hospitalisé le 6 octobre 1717 pour six jours.


Soldats embarqués sur la Victoire hospitalisés à l’Hôtel-Dieu de Québec :
- Alain BARON, 25 ans, de Brest, soldat, hospitalisé le 29 septembre 1717 pour douze jours.

« Le 15 octobre 1717 - Rôle des soldats des troupes qui passent en France sur... la Victoire et l'Astrée, pour y recevoir la demi-solde » : - Jean HYDRAR dit La Trembade, caporal de la cie de Saint-Martin, natif de Saint-Angély, 56 ans et qui a servi pendant 30 ans; Pierre TIRET dit Desmoulins, soldat de la cie de Saint-Martin, natif de Jarnac, âgé de 60 ans et qui a servi 31 ans; Georges DUTREC dit Beaurivage, ampessade de la cie de Saint-Vincent, natif de Toulouse, âgé de 39 et qui a servi 17 ans; Pierre BOIVIN, ampessade de la cie de du Viviers, natif de Saubolive, diocèse de Limoges, âgé de 55 et qui a servi 23 ans; Étienne LACORRE dit Rochefort, caporal de la cie de Deganne, natif de Saint-Barthélemy en Périgord, 50 ans et qui a servi 33 ans; Bernard VALLET dit Saint-Palais, soldat de la cie de Beauvais, natif de Xaintes, 39 ans et qui a servi 17 ans (en marge du rôle sur deux lignes, malheureusement, la première moitié est manquante : (1e) ...aluy (illisible) (2e) ...etoit entretenu; François CORMEAUX dit Lafontaine, caporal de la cie de Cavagnial, natif de Bouth... en Saintonge, 45 ans et qui a servi 25 ans; Pierre ROUGEON dit Saint-Sauveur, natif de La Rochelle, âgé de 61 ans, ampessade de la cie de Lignery et qui a servi 30 ans; Jean MOREAU dit Langlois, natif de Pleym... (p-ê Plymouth) en Angleterre, âgé de 60 ans, soldat de la cie de Blainville et qui sert depuis 33 ans; Bertrand LANNEAU dit Sousson, natif de Goudrin, diocèse de Luch, âgé de 51 ans, caporal de la cie de Portneuf et qui a servi pendant 25 ans.
Signé Aigremont (François CLAIRAMBAULT sieur d'Aigremont, commissaire ordinaire de la Marine).

DBBNF : 136, 137, 149

RMHDQ
Web ACF : CAOM
, COL C11A 37/fol.329-330v 15/10/1717

Web ILMNF

1541

Passagers arrivée :
(sur ce navire et sur la Victoire)
- 150 soldats

Passagers (soldats) départ :
(sur ce navire et sur la Victoire)
- 10 soldats

Frégate du roi construite à Brest en 1717. Les deux frégates la Victoire et l'Astrée partent de l'île d'Aix chargés de munitions et autres marchandises pour les magasins de Québec. Il y a aussi à bord 150 soldats répartis sur les deux navires.

NNCC : 138

Web ACF : CAOM, COL C11A 37/fol.329-330v
Web ILMNF

1542

  Le capitaine Sébastien Le ROY commande ce navire. 

NNCC : 159

AD  Ille-et-Vilaine, 9 B 409 fol. 121

                               

 autre engagé de 1717                                     autres immigrants de 1717

* ANSPESSADE  (Page A116a) s. m. [Anspé-sade, 1re. lon. 2e é fer.] Bas Officier d'Infanterie, au-dessous du Caporal. — Quoique ce mot vienne de Lancia spezzata, il faut dire, Anspessade, et non pas Lanspessade. L. T. Men.

                          Sources : Jean-François Féraud: Dictionaire critique de la langue française (Marseille, Mossy 1787-1788) in http://www.lib.uchicago.edu/efts/ARTFL/projects/dicos/


Code de couleur des navires

marchands français

royaux

cabotage

construits en Nouvelle-France

anglais

autres Européens

pêcheurs

en traite et/ou saisies

prises anglaises ou autres

aux Antilles et autres îles

à la baie d’Hudson et/ou au nord

corsaires, flibustiers et pirates

combats, captures et/ou mutineries

avaries, échouages, naufrages et tempêtes

maladies et/ou décès

Accueil

Haut de la page